10 milliards d’arriérés : 30 000 boursiers menacés d’expulsion

Si l’Etat ne règle pas la note des établissements privés, 30000 étudiants boursiers risquent de se retrouver à la rue. Pour cause, l’Etat qui a orienté ses étudiants dans les établissements privés n’a pas payé la scolarité depuis 2 ans. Celle-ci s’élève à un montant global de 10 milliards FCFA, renseigne le Témoin.

Face à cette situation, le collectif des établissements privés concernés menace d’expulser leurs étudiants irréguliers. Car, certains établissement qui n’arrivent plus à payer les honoraires des enseignants, ont été obligés de suspendre leurs cours.
Mais, du côté du ministère de l’Enseignement supérieur, on assure que les procédures de paiement sont en cours.

In the Spotlight

Tshisékédi promet «un Congo» sans «haine» ni «division»

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Félix Tshisékédi, peu après avoir été déclaré par la Cour constitutionnelle nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), a adressé ses remerciements à l’ensemble de ses compatriotes, leur assurant sa volonté de bâtir [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*