100 chasseurs et 50.000 forces terrestres participent à l’intervention militaire en Libye

libyeDes sources d’information arabes ont dévoilé le plan de l’intervention militaire étrangère en Libye avec la collaboration de 100 chasseurs et 50.000 forces terrestres.

Le quotidien tunisien, Achourouk avait annoncé, le 9 février, se référant aux sources de sécurité algériennes, que les préparatifs dans le cadre dune imminente intervention militaire étrangère en Libye sont très avancés. Le journal a ainsi évoqué des détails sur le plan d’intervention militaire étrangère en Libye.
Selon la même source, le plan s’effecture en deux étapes, avec la collabortion d’environ 50.000 forces terrestres dont des forces spéciales et des commandos, de diverses nationalités arabe et africaine sous le commandement du général Khalifa Haftar tandis que 100 avions de chasse et d’innombrables drones participeraient à cette action en visant des cibles bien précises notamment les leaders de ces groupes terroristes.
Or, la première étape de l’action militaire consiste à anéantir, par des raids aériens intensifiés, l’infrastructure des groupes terroristes notamment celle de « Daech ».La deuxième étape serait de lancer une invasion terrestre menée par les 50.000 effectifs militaires.
L’intervention militaire prévoit également le bombardement massif des objectifs sur le sol libyen à partir des bases militaires et des navires situés au niveau au large de la méditerranée.
Malgré les allégations des responsables français, britanniques et américains qui démentent le plan d’une intervention militaire en Libye, les consultations se poursuivent entre les voisins qui s’apprêtent à une telle intervention ce qui contredit les allégations des Occidentaux.

http: //francophone.sahartv.ir

In the Spotlight

Zimbabwe : Démission de Robert Mugabe, président du Zimbabwe

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

– Robert Mugabe a démissionné de son poste de président mardi, six jours après l’intervention de l’armée du Zimbabwe pour l’évincer. Sa démission a été annoncée au milieu d’un débat au parlement sur sa destitution lancée [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*