13e législature: Les jeunes libéraux plaident pour le désistement de Pape Diop et Madické Niang

Mamadou Bassirou Kébé dit Bass avait posé le débat sur son compte Facebook, en invitant de façon courageuse Pape Diop et Me Madické Niang à se désister de leurs postes de députés nouvellement acquis pour Moussa Diakhaté et Abdou Aziz Diop. La suggestion fait débat dans les salons des libéraux et des militants de Bok Gis Gis.

Bassirou Kébé a jeté un véritable pavé dans la marre. Dans un post, le jeune responsable libéral de Nioro qui a eu à ébranler Moustapha Niasse, avait proposé que Pape Diop et Madické Niang cèdent leurs places de députés à Abdoul Aziz Diop (patron des cadres libéraux) et Moussa Diakhaté (porte parole de Bok Gis Gis). Une proposition qui fait débat au sein des états majors du Pds et de Bok Gis Gis.

En effet, beaucoup de militants sont pour que les «vieux» laissent la place aux plus jeunes. A Bokk Gis-Gis, selon des indiscrétions, les gens sont prêts à appuyer l’idée de Bass Kébé. Mais, disent-ils, il faudrait que le Pds également parle à Madické Niang, pour qu’au moment où Pape Diop va se désister, il en fasse de même. Ce que certains redoutent, du côté de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis, c’est que si Pape Diop accepte de se désister, ce serait non pas Moussa Diakhaté qui va passer, mais Abdou Aziz Diop du Pds. Bokk Gis-Gis a cinq députés, si Pape Diop se retire, le poste ira au Pds et Bokk Gis-Gis se retrouvera avec quatre députés au lieu des cinq obtenus en faveur des législatives du 30 juillet. Donc, la balle est dans le camp de Madické Niang, si le Pds veut faire d’Abdou Aziz Diop député de la 13e législature.

Les Echos

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*