El Hadj KASSE sur l’affaire Karim WADE : « Macky SALL ne se pliera pas aux recommandations des Nations Unies »

Il n’y aura pas de réouverture du procès de Karim Wade par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), selon le chargé de la communication de la présidence.

Car, Macky Sall n’entend pas se plier aux recommandations du Comité des Droits de l’homme des Nations Unies demandant la révision du procès de l’ex-ministre d’Etat. Le ministre-conseiller l’a fait savoir à l’émission dominicale ‘’Grand jury’’ de la Rfm.

D’après les explications d’El Hadj Hamidou Kassé, dans ses recommandations portant sur 14 pages, le comité n’a jamais demandé à la justice sénégalaise de se dédire ou de rejuger le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade. ‘’Il ne peut y avoir un nouveau jugement’’, a-t-il dit. Et d’ajouter d’un ton ferme : ‘’Aucune injonction, d’où qu’elle vienne, ne saurait contraindre le Sénégal à obéir à qui que ce soit. Le Sénégal ne viole aucune convention. L’affaire a été déjà jugée et toutes les voies de recours ont été épuisées. Donc, cette affaire est déjà pliée.’’

M. Kassé est persuadé que, dans ce dossier, ‘’des cabinets de lobbying internationaux, chèrement payés, font tout pour faire plier la justice sénégalaise’’. Toutefois, lance-t-il à qui veut l’entendre que ‘’le président Macky Sall ne plie pas et ne cède sous la pression’’.

Enquete

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*