Audit de la Fonction publique : 1 169 agents fictifs recensés, l’Etat économise 15 milliards

L’Audit physique et biométrique des agents de l’Etat a permis de débusquer 1169 agents fictifs et de constater aussi que d’autres milliers de fonctionnaires ont quitté le fichier de la solde pour diverses raisons. Ce qui va entraîner au bénéfice de l’Etat une économie de 15 milliards 356 millions 175 mille 612 francs Cfa.

Tous ces éléments sont contenus dans un document du Comité de pilotage de l’audit physique et biométrique des agents de l’Etat. Les résultats définitifs de l’Audit physique et biométrique des agents de l’Etat ont été rendus publics hier sous la direction du ministre de la Fonction publique, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Mansour Sy.

Renversant ! Les résultats définitifs de l’Audit physique et biométrique des agents de l’Etat, rendus publics hier, montrent qu’il y a 1169 agents fictifs dans le fichier de la Fonction publique. Le ministère de la Fonction publique les a révélés lors d’une réunion du Comité de pilotage qui a validé cet audit.

«C’est des agents qui étaient régulièrement payés et dont les salaires ont été domiciliés et qui ne se sont pas présentés. Quand nous avons fait l’évaluation, cela représente sur le budget de 2013 une économie de 5 milliards 679 millions 906 mille 708 (francs Cfa)», annonce Mansour Sy.

Le ministre de la Fonction publique précise : «C’est donc plus de 5 milliards qui ont été payés de manière indue. Cette somme a été économisée sur le budget du personnel de 2013». 

«2. 298 agents ont quitté le fichier de la solde»
Le toilettage du fichier de la Fonction publique a permis de récupérer plus de 15 milliards de francs Cfa. Cela transparaît dans un document du Comité de pilotage de l’Audit physique et biométrique des agents de l’Etat qui souligne que «2. 298 agents ont quitté le fichier de la solde. Cela fait une incidence globale de 15 milliards 356 millions 175 mille 612 francs Cfa». Ces 2.298 fonctionnaires, qui ont quitté le fichier de la solde, souligne le document du Comité de pilotage de l’audit physique et biométrique des agents de l’Etat, sont «des personnes retraitées».

Ces départs concernent aussi des «erreurs de matricule, de(s) doublons ou (des) agents qui ne sont plus en position d’activité dans le fichier de la solde à la date du 30 novembre 2012». L’évaluation de la masse salariale desdits agents, indique toujours la même source, est estimée à 806 millions 355 mille 742 francs Cfa par mois. Ce qui constitue un montant annuel de plus de 9,67 milliards de francs Cfa.

«Près de 127 130 agents ont été régulés et répertoriés»
C’est une réunion du comité de pilotage qui a validé l’Audit physique et biométrique des agents de l’Etat. Cet audit s’est déroulé sur trois phases pour essayer de nettoyer le fichier de la Fonction publique. «Aujour­d’hui, nous avons les résultats définitifs», souligne le ministre, avant d’informer que «près de 127 130 agents régulés ont été répertoriés, identifiés en fonction, du secteur ou  de l’âge».

Le ministre indique encore que cet audit a permis à l’Etat d’avoir «de nouveaux outils de gestion qui vont (lui) permettre de savoir combien (d’agents de l’Etat) vont aller à la retraite d’ici les prochaines années et comment mettre en place leurs différents programmes». Mansour Sy ajoute : «Nous pouvons savoir en un clic les compétences que nous avons et leur localisation au niveau géographique, ministère par ministère». Suffisant pour pousser le chef du département ministériel niché à l’immeuble Yoro Lam de lâcher : «Cet audit donne de nouveaux outils de gestion à notre administration qui est en train de se moderniser». 

L’audit va, néanmoins, fait savoir le ministre, «se poursuivre sur certaines questions». Expliquant la spécificité de certains agents, notamment le personnel qui était dans des zones sensibles, le ministre, renchérit : «Nous avions domicilié leurs salaires pour éviter des dysfonctionnements. Il s’agissait du personnel militaire et para militaire qui étaient dans des zones d’intervention». 
Par ailleurs, les agents des corps émergents, les contractuels qui sont payés sur le budget matériel de l’Etat, feront aussi l’objet d’un audit. Ces derniers, pour lesquels «il faut procéder à des opérations de domiciliation (…), sont dans le panier orange (et) font 3 417».  Il faut rappeler que cet audit a été réalisé avec un budget d’un peu moins de 500 millions de francs.

Écrit par Ngoundji DIENG

ndieng@lequotidien.sn

Related Posts

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=41689

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .