Combat Politique du Pouvoir et de l’Opposition sénégalaise a Paris

Manifestation du PDS au trocadéro à Paris 11A 6.000 kilomètres de Dakar, la bagarre politique sénégalaise fait rage. Pendant que le President Macky SALL réunissait ses militants  dans une salle de 400 places, du cote des Champs Elysee, qui peinait a se remplir, a Paris l’opposition du pays de la teranga haranguait les foules entre la gare de l’Est et Château Rouge, encadree par une Police républicaine, suite a une autorisation en bonne et due forme signée du Préfet de la Capitale française, droit fondamental inscrit dans la constitution sénégalaise de 2001, sans être respecte par tous les régimes, sous prétexte fallacieux de menace a l’ordre public voire force de l’ordre disponible.

Le paradoxe ne réside t’il pas dans le fait que ceux qui interdissent ce droit aujourd’hui ont été les citoyens qui en ont été prives et qui se réussi, au prix de sacrifices énormes a faire valoir le respect de cet élément mondialement garanti depuis 1946 par la charte des droits de l’homme  de la Société Des Nations, ancêtres de l’ONU?

Dans le même sens, ne serait ce pas colossal de prétendre vouloir comptabiliser le nombre de morts que le processus de validation de ce droit a coute au peuple sénégalais pour en arriver la ?

Les Politiciens au pouvoir vont ils continuer a utiliser la vie des militants comme faire droit pour ensuite se réconcilier, sans vergogne soit pour un entrisme dans un gouvernement dont le President saute sur l’occasion pour une paix sociale précaire car basée sur des stratégies politiques d’attente de l’heure du poignard dans le dos ?

La France, pays rédacteur de la Constitution des Usa va t’elle être le theatre du droit d’expression sénégalais ? En tous cas, a Paris, l’opposition sénégalaise s’exprime librement en ces termes :

Le procès de Karim WADE, s’invitant dans la manifestation, sunuker a eu le privilège d’être le seul site web détenteur de la confiance du PDS et des défenseurs pour la publication de l’antithèse de la CREI, en ce qui concerne la traque des biens supposes mal acquis en ce qui concerne Karim WADE contrairement a une certaine presse boulimique de L’AIDE A LA PRESSE, syndrome d’un doux asservissement a grand écart pouvant aller de la pression psychologique du non renouvellement de l’octroi de cette drogue a l’intimidation directe de suppression d’articles, n’étant pas du gout du pouvoir. Alors a équidistance entre le pouvoir et l’opposition, le document qui suit porte le sceau des partis d’opposition sur le plus grand procès du Senegal depuis des années : 

Ainsi sommes nous en droit de nous poser la question de savoir si nous pouvons encore oser dire que le Senegal est un pays de droit si le pouvoir et l’opposition ne peuvent pas s’empecher respectivement instrumentaliser et s’opposer aux décisions de justice les trouvant partiales, parcellaires et patrimoniales ?

Amadou Moctar MBAYE
Directeur Sunuker Paris

Related Posts

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=62135

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .