VIDÉO – Boni Yayi : « Je ne suis candidat à rien. Mon nom ne figurera plus sur aucun bulletin au Bénin »

Le président du Bénin Thomas Boni Yayi

Le président du Bénin Thomas Boni Yayi

Les Béninois se sont rendus aux urnes dimanche pour des législatives vécues comme un test de popularité pour le président Thomas Boni Yayi accusé par l’opposition de vouloir « tripatouiller » la Constitution pour briguer un troisième mandat lors de la présidentielle de 2016.

« Je ne suis pas candidat à ces législatives et je ne suis candidat à rien. Mon nom ne figurera plus sur aucun bulletin au Bénin », a promis à la presse M. Boni Yayi, après avoir voté à l’école maternelle publique du quartier Cadjehoun de Cotonou, la capitale économique.

Une déclaration importante à l’issue d’une campagne électorale marquée par un débat houleux sur une possible modification constitutionnelle qui permettrait au président sortant de briguer un 3e mandat.

En dépit des assurances du camp présidentiel depuis plusieurs mois, l’opposition continue en effet à craindre que M. Boni Yayi ne cherche à rester à la tête de ce petit pays ouest-africain de 10 millions d’habitants.

M. Boni Yayi, qui aime à se présenter comme un « Monsieur Propre » de la corruption, a toujours nié avoir l’intention de se présenter en 2016 et soutient vouloir amender la Constitution pour y inscrire notamment l’imprescriptibilité des crimes économiques.

L’opposition, qui accuse le chef de l’État de vouloir en profiter pour supprimer la limitation des mandats présidentiels pour briguer un troisième mandat, refuse qu’il touche à la loi fondamentale.

« Mon souhait est que nous ayons des institutions fortes, crédibles, dirigées par des hommes et femmes de qualité mais qui garantissent l’intérêt général (…), pas des institutions conflictuelles », a déclaré dimanche M. Boni Yayi, pour tenter de convaincre la scène politique de le laisser mener ses réformes avant la fin de son mandat.

Au total, 4,4 millions d’électeurs sont inscrits et 83 sièges de députés sont à pourvoir, lors d’un scrutin dont la société civile craint qu’il puisse être marqué par des fraudes, notamment à cause de cafouillages dans la distribution des cartes d’électeurs.

De nombreux Béninois se sont plaint cette semaine de ne pas avoir pu récupérer leur carte d’électeur biométrique dans les centres de distribution et des organisations de la société civile ont dénoncé le retrait de plusieurs cartes par certains.

Avec l’AFP

Related Posts

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=69935

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .