Découverte d’une ancienne espèce du genre humain, l’homo naledi

photo-fournie-par-l-universite-sud-africaine-du-witwatersrand-montre-les-os-de-l-homo-maledi-une-espece-du-genre-humain-jusqu-a-present-inconnue-le-13-septembre-2014-a-johannesburg_5412511Photo fournie par l’université sud-africaine du Witwatersrand montre les os de l’Homo Naledi, une espèce du genre humain jusqu’à présent inconnue, le 13 septembre 2014 à Johannesburg afp.com/BRETT ELOF

Une ancienne espèce du genre humain qui était jusqu’à présent inconnue a été mise au jour dans une grotte en Afrique du Sud où ont été exhumés les ossements de 15 hominidés, ont annoncé jeudi des chercheurs internationaux.

« Je suis ravi de vous présenter une nouvelle espèce du genre humain ». C’est avec ces mots que Lee Berger, chercheur à l’université du Witwatersrand à Johannesburg, a présenté jeudi l’incroyable découverte de son équipe. Celle d’une ancienne espèce humaine jusque là encore inconnue: l’homo naledi.

 

 

Les fossiles ont été trouvés dans une grotte profonde et extrêmement difficile d’accès, près de Johannesburg, sur le très riche site archéologique connu sous le nom de « Berceau de l’humanité » et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

#HomoNaledi The deep underground chamber where the new species was found. pic.twitter.com/1OctNDyr4M

— Alex Eliseev (@alexeliseev) September 10, 2015
15 individus différents
En 2013 et 2014, des scientifiques ont exhumé plus de 1550 os appartenant à au moins 15 individus, parmi lesquels des bébés, de jeunes adultes et des personnes plus âgées. Tous présentent une morphologie homogène mais n’ont pas encore été datés.

La nouvelle espèce a été baptisée Homo naledi et classée dans le genre Homo, auquel appartient l’homme moderne. Le museum d’histoire naturelle de Londres a qualifié de « remarquable » cette découverte majeure.

« Certains aspects de l’Homo naledi, comme ses mains, ses poignets et ses pieds, sont très proches de celles de l’homme moderne. Dans le même temps, son petit cerveau et la forme de la partie supérieure de son corps sont plus proches d’un groupe pré-humain appelé australopithèque », a expliqué le professeur Chris Stringer du Musée d’histoire naturelle de Londres, auteur d’un article sur le sujet jeudi dans la revue scientifique eLife.

Le professeur Berger a aussi précisé lors de sa conférence de presse que l’Homo naledi utilisait des outils et enterrait ses morts, double condition pour en faire l’un de nos ancêtres humains.

BREAKING: Berger: We have just met a new species of human relative that deliberately disposed of its dead.

— Alex Eliseev (@alexeliseev) September 10, 2015
#HomoNaledi Prof Lee Berger says this is a tool-making species #Maropeng

— SA Gov News (@SAgovnews) September 10, 2015
Cette découverte pourrait permettre d’en savoir davantage sur la transition, il y a environ 2 millions d’années, entre l’australopithèque primitif et le primate du genre homo, notre ancêtre direct.

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=84215

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .