ALIOU CISSE, SELECTIONNEUR DES «LIONS» «L’IMPORTANT, C’ETAIT DE GAGNER»

ALIOU CISSE, SELECTIONNEUR DES «LIONS»Même si le jeu fourni par son équipe n’a pas été des plus convaincants, la fin de match, la victoire et puis la qualification ont été pour, Aliou Cissé, les plus importants à l’issue de cette double confrontation contre les Baréas de Madagascar. Dans la perspective de la dernière phase de poules, le sélectionneur des «Lions» a relevé que son équipe devrait travailler le secteur défensif qui de son avis, comporte encore quelques failles. Il pense  pour «exister en Afrique, il faut que l’on soit beaucoup plus costaud défensivement».

« Pour exister en Afrique, il faut que l’on soit beaucoup plus costaud défensivement»

 « Le football que l’on a fait, était pour gagner et non se faire passer le ballon et de ne pas attaquer le but adverse. J’espère que le Sénégal jouera un jour un football qui pétille. Je suis désolé pour le spectacle. Ce qui était important pour nous c’était de gagner et d’aller à l’étape suivante. Comme vous le  voyez, on a eu quelques  faillites au niveau de la défense. Mais c’était du fait aussi des ballons perdus inutilement dans l’entrejeu.  Nous allons continuer à travailler. Car, pour exister en Afrique, il faut que l’on soit beaucoup plus costaud défensivement et être capable de gagner beaucoup plus de duels. On a perdu quelques duels aériens qui ne sont pas habituels aux joueurs que je connais. Mais je pense que la fin de match a été meilleure.  On a été beaucoup plus rassuré. C’est une équipe qui doit avoir plus confiance en elle. Il y a de la qualité. Moi, ce que je leur demande c’est de jouer et d’avoir confiance. Car, ils ont de la qualité et jouent dans de grands clubs, ils jouent la  ligue des champions. Peut être que c’est l’environnement du football sénégalais, de l’équipe nationale qui les tétanisent un peu mais nous allons y travailler.

«Arrêter de prendre des buts, si on veut aller loin»

«Après les deux buts que l’on a pris, je n’étais pas satisfait des deux joueurs (Kara Mbodji et Kalidou Koulibaly, Ndlr) qui étaient dans l’axe. Aujourd’hui, ils ont montré qu’ils étaient capables de jouer ensemble et de ne pas prendre de buts. Si nous voulons aller loin il faut que l’on arrête de prendre des buts. Cette équipe ne défend pas encore comme je le veux. Il nous faut du temps pour continuer à travailler défensivement. En 7 matchs, on a pris 7 buts, c’est  trop ! Nous allons discuter pour voir si c’est un problème de système ou un problème d’hommes. Pour le jeu de couloir, j’ai trouvé plutôt bien Lamine Gassama est en train de monter en régime.  Sur les deux matches, il est en train de montrer qu’il n’est pas si mal comme le décrient certains. Ils ont besoin d’un peu plus de confiance. Jouer avec l’équipe nationale  n’est pas chose facile. L’attente est grande et  la pression énorme. Certains sont un peu tétanisés par cela. En un moment donné, avec le système que l’on a joué, Henry Saivet a joué  trop haut sur le plan défensif et  un peu bas  sur le plan offensif. Ce qui faisait que Mame Biram Diouf et Sadio Mané ne rentraient pas assez à l’intérieur. Cheikhou Kouyaté et Gana Guéye parcourait tout le terrain pour fermer les espaces. En deuxième  mi-temps, Henry Saivet est venu défendre avec les deux au milieu. On a gagné la bataille du milieu de terrain et passer au dessus d’eux. »

«Les joueurs ont compris que pour exister en Afrique, il faut jouer ces matchs là»

 «A Antananarivo, on est arrivé dans un stade difficile, stade bien rempli et une pelouse catastrophique. Les joueurs ont compris que pour exister en Afrique, il faut jouer ces matchs là.  Cela fait parti de leur progression. S’ils veulent jouer les grandes compétitions que ce soit la Can et la Coupe du monde, il est impératif de passer par des matchs comme cela.

Phases de poules : «Le Sénégal ne devrait avoir peur d’aucune formation en Afrique»

«On est désolé si cela ne pétille pas. Ce n’est pas le football que l’on voulait. On est passé, je suis fier de mes garçons, ils ont marqué 3 buts. Je suis désolé que l’on n’ait pas pu jouer comme le Réal de Madrid ou le Barça. Mais, je pense que cela viendra et on va continuer à y travailler et arriver à allier les deux. Je ne sais pas qui a peur de ses équipes (sélections africaines) mais ce n’est pas nous. Nous sommes des compétiteurs, nous sommes le Sénégal. Je crois à mon équipe et je crois qu’elle va progresser. Le Sénégal ne devrait avoir peur d’aucune formation en Afrique. Nous avons de bons joueurs.  S’ils ont des joueurs capables de faire la différence, on en a aussi. Nos joueurs jouent dans de très bons championnats.  Dans n’importe quelle poule où on sera, nous avons des joueurs capables de batailler et on a cœur de se qualifier à la Coupe du monde».

«L’équipe nationale du Sénégal, c’est la concurrence»

«Quand on  dit que l’on n’a pas d’ossature, on manque d’analyse. Quand vous voyez l’équipe du Sénégal depuis le mois de mars, il y a quand même 15 joueurs  dans un groupe de 23 qui sont là. Ce n’est pas une ossature cela ? 

Maintenant, on me parle de groupe de performance. Il faut dire que le Sénégal a plus de 900 joueurs qui sont dans le marché. On est à deux ans de la Coupe du monde et un an d’une Coupe d’Afrique et on demande de dégager une  groupe de performance. Je fais des essais avec les matchs amicaux. Si je ne les fais pas quand est ce qu’il faudra  les faire. Il ne faut pas arriver à la Can pour les faire.  On va me le reprocher. Donc, c’est le moment de les faire.  Je pense que l’équipe nationale du Sénégal, c’est la concurrence. En club aussi, il y a la concurrence et il y a une porte d’entrée et une porte de sortie. C’est cela une équipe. »

réactions…réactions…

CHEIKHOU KOUYATE CAPITAINE DES «LIONS» : «L’équipe n’a pas joué avec ses moyens»
«Ce  soir (mardi, Ndlr) le plus important était de gagner et on l’a fait. La mission était de passer ce tour est d’entrer dans le top 20 africain. Nous  savons que l’équipe n’a pas joué avec ses moyens mais le plus important, c’est la victoire »

Adrianansima Faneva capitaine de Madagascar : «Les buts pris à l’aller nous ont coûté la qualification»
«Le Sénégal mérite sa qualification sur le match retour. Nous n’avons pas pu garder le score au match aller en menant 2 à 0 à 15 minutes de la fin. Les buts pris à l’aller nous ont coûté la qualification. Nous avons fait face à une bonne équipe sénégalaise.

Bonne chance pour la suite. Notre objectif c’était de ne pas prendre de buts à la-mi temps. Car, nous avions la possibilité de marquer sur des contres et attaques rapides. Malheureusement, nous avons pris ce premier but sur coup de pied arrêté qui nous a fait mal. C’est avec ces matchs comme cela que l’on grandit. J’espère que l’on a va en profiter»

Me Augustin Senghor président Fsf : «Le chantier est maintenant largement ouvert»
« Aujourd’hui, il fallait assurer l’essentiel et passer dans les phases de groupes. Cela n’a pas été évident. L’équipe de Madagascar a confirmé les qualités que l’on a entrevues au match aller. Il faudra juste maintenant travailler.

Le chantier est largement ouvert. Cela n’a pas été évident parce qu’il y avait une belle adversité, une équipe de Madagascar qui avait envie de bousculer la hiérarchie. Dans ce genre de match ce qui est important c’est d’assurer la qualification, d’entrer dans la phase de groupe.

Cela nous donne aussi du temps pour améliorer ce qui doit l’être. Sur le plan de la compétitivité, du jeu,  il y a du travail à faire. Cette qualification nous donne le temps d’arriver à maturation, surtout de pouvoir relever notre niveau dans le cadre des matchs de poules. Car, il s’agira d’adversaires plus huppés. Il faudra féliciter l’équipe de Madagascar qui a joué le coup jusqu’au bout, sans jamais lâché. C’est une équipe qui a de l’avenir».

Lamine Sané, défenseur des «Lions» : «Nous voulons aller loin avec Aliou Cissé»
«Nous  sommes là pour franchir et atteindre les objectifs. Nous voulons aller loin avec Aliou Cissé. Nous verrons bien ce qu’il faudra faire».

Omar DIAW

Related Posts

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=90717

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .