Gambie : Yahya Jammeh affirme être » prêt à défendre son pays contre toute agression et sans compromis’’(Vidéo)

Le président Yahya Jammeh se dit prêt à faire respecter la constitution gambienne même si cela nécessite d’entrer en guerre contre la CEDEAO.

“Permettez-moi de dire très clairement que nous sommes prêts à défendre notre pays contre toute agression et il n’y aura pas de compromis à faire”. Durant ce quart d’heure d’intervention, le président gambien s’est montré ferme et disposé à faire blocage aux recommandations de la Cédéao qu’il considère comme une “insulte” à la souveraineté de son pays. Pour lui, il n’est point question de quitter le pouvoir avant l’organisation d’un nouveau scrutin: nous demandons simplement que les Gambiens retournent aux urnes et choisissent leur président librement de manière clair. 

Jeudi, les membres de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest ont déployé des troupes en Gambie face au refus d’obtempérer de Yahya Jammeh.

“C’est vraiment incroyable que la CEDEAO tente par tous les moyens de faire accepter les résulats des élections du 1er décembre. C’est totalement illégal, c’est une violation du principe de non-ingérence dans les affaires internes des États membres, ceci est pourtant bien écrit dans les clauses de la Cédéao. Il s’agit en effet d’une déclaration de guerre et d’une insulte à notre constitution. Il est donc inacceptable, cette violation flagrante de notre constitution” a déclaré Jammeh.

La CEDEAO a menacé Yahya Jammeh de prendre “toutes les mesures nécessaires” pour résoudre l’impasse politique. Le Chef de sa commission Marcel de Souza a averti qu’une intervention militaire pourrait être l’ultime recours afin de restaurer la volonté du peuple en cas d‘échec de la médiation menée par le président du Nigeria Muhammadu Buhari.

Jammeh a perdu le 1er décembre l‘élection présidentielle. Il avait reconnu sa défaite et à même félicité Adama Barrow le président élu. Mais une semaine plu tard, Yahya Jammeh faisait un volte-face dénonçant des irrégularités dans le dépouillement des votes.

La CEDEAO qui a nommé le président nigérian Muhammadu Buhari et le président du Ghana John Dramani Mahama comme médiateurs de la crise politique en Gambie, a promis d’assister à l’investiture d’Adama Barrow le 19 janvier.

Voir vidéo ci-dessous.

Related Posts

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=133458

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .