Affaire Ouleye Mané : au delà de l’indignation, une menace sur les libertés au Sénégal ?

Oulèye Mané (ou Houlèye Mané)

Oulèye Mané (ou Houlèye Mané)

Affaire Ouleye Mané : au delà de l’indignation, une menace sur les libertés au Sénégal ?

Nombreux sont les sénégalais qui ont condamné l’histoire du photomontage sur le président de la République. Même si, rares sont ceux qui diront qu’ils ont effectivement vu cette fameuse photo. Moi personnellement, je n’accepterai pas que mon image soit associée en photomontage avec une autre à caractère obscène.

Bien que la caricature soit autorisée dans notre pays, nous sommes tous d’accord qu’elle a ses limites. On ne peut pas caricaturer sur tout et sur n’importe quoi. J’ai aussi précisé dans une autre vidéo qu’un photomontage peut être une caricature si les règles sont respectées.

Oulèye Mané (ou Houlèye Mané)

Oulèye Mané et ses 3 présumés complices (2 filles et un garçon), ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt. Le parquet vise le délit de “diffusion d’image contraire aux bonnes moeurs”.

En prenant un peu de recul sur cette question, on constate quelques zones d’ombres étonnantes.

WhatsApp n’est pas un espace public

Si on ont fait un rappel des faits, ces personnes ont été arrêtées après avoir partagé sur WhatsApp un photomontage obscène du Président de la République, Macky Sall. Le problème ici est que WhatsApp n’est pas un espace public. Qu’il s’agisse d’un échange privé entre deux contacts ou dans un groupe, les participants ont au préalable donné leur accord. Avant de faire partie d’un groupe WhatsApp, il faut y être invité. C’est ce qui lui confère ce caractère privé.

Donc si la police ou la gendarmerie a pu accéder à un contenu posté sur groupe privé, il y a manifestement une violation de la confidentialité des communications.

On a parlé de délit de “diffusion d’image contraire aux bonnes moeurs”. Or, diffusion veut dire, “rendre public”, “mettre à la disposition du public”, ce qui n’est pas le cas pour Oulèye Mané et ses 3 présumés complices. 
 
Nous avons une loi très sévère sur cette question, il faut le dire. Et si on ne fait pas attention, des millions de sénégalais vont risquer d’aller en prison par le simple fait d’avoir reçu sur leur appareil, et sans le vouloir, un contenu prohibé.
 
Les interprétations que les autorités peuvent faire de la loi, quand bon leur semble, peuvent constituer de sérieuses menaces sur la liberté d’expression et les libertés individuelles.

Nous sommes tous victimes de la technologie

Je considère ces quatre personnes arrêtées, ainsi que de nombreux autres sénégalais, comme des victimes de la technologie. On ne sait pas par où s’arrêter.

Si c’était une leçon à leur donner, ou un signal pour les citoyens, je pense que l’Etat a atteint son objectif.

Je demande solennellement que ces compatriotes sont purement et simplement libérés.

Mountaga Cisse


PS : Il me semble que son vrai nom c’est Houleye et non Ouleye mais la deuxième écriture a pris le dessus sur l’espace médiatique et des réseaux sociaux.

Related Posts

URL courte: http://www.sunuker.com/?p=145827

Répondre

Campagne de collecte de fonds: Supportez votre radio Sunuker FM: La Première Radio Africaine en Californie – Faites un Don – Merci

Le Blog de Jawar Jobe. Tous les Vendredi, votre chronique Hebdomadaire. Par N’diawar Diop

Ndiawar Diop gros plan

Le Blog de Ahamdou Diop

Télécharger Sunuker Fm iOS APP et Sunuker Fm Android App sur votre tablette Androïd et sur votre iPhone ! C’est Gratuit !!!

Sunukerfm App Android

Emissions « Voix/voie des Jeunes » Les Dimanches @ 17hr GMT en DIRECT

vdj

Emissions « Xew Xewi Rewmi » Les Mardis @ 19hr GMT en Direct

Galerie photo

SUNUKER.COM Copyright 2013 .