43.000 personnes victimes d’esclavage en Mauritanie (Amnesty)

La Mauritanie est indexée par le rapport d’Amnesty international qui informe que dans ce pays, 43.000 personnes vivent dans une situation d’esclavage soit environ 1% de la population, renseigne le bureau régional pour l’Afrique de l’ouest et du centre. Son directeur, Aliou Tine, en a fait la révélation, hier, face à la presse. Occasion saisie pour rappeler au président Aziz sa promesse de prendre des mesures adéquates pour combler la fracture sociale, particulièrement en ce qui concerne les couches défavorisées du fait des pratiques esclavagistes du passé, note l’As quotidien.

“L’esclavage et la discrimination raciale sont toujours monnaie courante en Mauritanie, bien que l’esclavage ait été officiellement aboli en 1981, érigé en infraction en 2007 et élevé au rang de crime contre l’humanité en 2012”, rappelle Aliou Tine.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*