8 signes qui montrent qu’une femme n’a pas eu de relations sexuelles depuis trop longtemps

Quand on parle de sexe, nombreux sont ceux qui pensent uniquement à l’aspect lié au plaisir et à la passion. Or, la sexualité est une partie importante de notre vie puisque d’un côté elle est connectée à nos sentiments et émotions et que d’un autre, elle a un rapport plutôt direct avec notre santé et bien-être.

Sachez aussi que les hommes ne sont pas les seuls à pâtir d’une longue période d’abstinence, le corps et l’esprit d’une femme en subissent aussi les retombées comme relayé par nos confères de Demotivateur.

  • Vous prenez du poids plus facilement

Le fait d’avoir une activité sexuelle régulière peut être un élément intéressant pour la lutte contre la prise de poids, puisque faire l’amour souvent est capable de vous faire brûler jusqu’à 500-600 par semaine. Par conséquent, le fait de rester inactive sexuellement pendant une assez longue période fait que vous vous dépensez moins, ce qui signifie que vous avez plus tendance à gagner du poids.

  • Vous avez du mal à trouver le sommeil

L’un des avantages pour lesquels les rapports sexuels sont connus c’est de baisser le niveau de stress de façon assez visible et comme ce dernier est l’une des causes principales se cachant derrière les troubles du sommeil tels que l’insomnie, sa réduction signifie que vous n’aurez que plus de chances de passer des nuits paisibles dans les bras de Morphée !

  • Vote mémoire faiblit

Le sexe est bon pour la mémoire. C’est le résultat d’une étude qui a suivi 78 femmes âgée de moins de 30 ans et relayée par nos confrères du Cosmopolitan. Les chercheurs canadiens ont découvert que les femmes qui avaient le plus de rapports sexuels surtout celles qui atteignent l’orgasme ont une meilleure mémoire que les autres. Cela est dû à l’effet de la dopamine qui est libérée dans le cerveau durant un rapport sexuel et qui permet de développer de nouvelles cellules améliorant ainsi la mémoire. Il est donc tout à fait logique que l’abstinence sexuelle ait un effet inverse.

  • Vous risquez de consommer plus de médicaments

Certaines personnes qui expliquent leur manque de sexe par une baisse de libido se tournent vers des médicaments de toutes sortes, croyant résoudre le problème de cette manière. Alors qu’il existe plusieurs médicaments comme les antihypertenseurs, les diurétiques, et certains antidépresseurs qui peuvent avoir un impact fort négatif sur votre libido, et donc sur votre vie sexuelle dans sa globalité.

  • Votre organisme est plus fragile face aux maladies

Bien que cela puisse sembler incroyable, l’abstinence sexuelle peut tout à fait augmenter la probabilité de tomber malade. D’après une étude menée par l’université américaine de Wilkes-Barre, faire l’amour au moins trois fois par semaine est en mesure de faire monter le taux d’immunoglobuline de sorte à ce que le système immunitaire puisse se renforcer suffisamment pour faire face à plus d’une maladie et menace virale.

  • Votre sociabilité dégringole

Le fait de sortir avec des amies peut tout à fait avoir l’air pour une femme d’être la parfaite solution pour contourner la négligence dont elle fait preuve vis-à-vis de sa propre vie sexuelle, or, c’est plutôt l’effet inverse qui se produit puisque votre manque de sexe vous donnera encore moins envie d’être en contact avec les autres.

  • Votre vieillissement s’accélère

Ce point s’explique simplement par le fait que si vous n’évacuez pas le stress par le biais du sexe, vous avez bien plus de risques d’en souffrir dans votre quotidien. Et comme vous devez sans doute le savoir, le stress est l’une des principales causes du vieillissement précoce.

  • Vous n’avez plus vraiment confiance en vous

Traverser une longue période de sécheresse sur le plan sexuel vous mènera généralement à vous poser des questions sur votre tendance à plaire au sexe opposé ou à pouvoir être heureuse dans votre vie sentimentale. Cela a donc un impact considérable sur votre estime de soi et peut vraiment provoquer une baisse de moral chez vous.

Source : santeplusmag.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*