Abdou Salam Sall, ancien Recteur de l’Ucad: «On ne peut pas faire passer une réforme par les muscles»

Abdou-Salam-Sall_03171136Abdou Salam Sall, ancien Recteur de l’Ucad regrette cette situation à l’Ucad où Bassirou Faye a perdu la vie. Et il a souligne, sur Sud Fm, que «les réformes mises en cause ne peuvent pas être appliquées par la force». Pour lui, les forces de l’ordre n’ont pas leur place à l’Ucad. A l’en croire, «on ne peut pas faire passer une réforme par les muscles ; il faut faire passer la réforme par le dialogue, par le renforcement de l’autonomie des universités. Que les enseignants se sentent concernés par ce qui se passe à l’université. On ne peut prôner une généralisation des bourses au moment où on n’a pas les moyens de mettre des infrastructures de qualité dans certaines universités. La vocation de l’Ucad, c’est d’être une université de recherche, une université de ressources pour les autres universités».

senego

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*