ABDOUL MBAYE: «Macky Sall a joué un mauvais tour au peuple sénégalais… Je ne parviens toujours pas à comprendre son changement»

En tournée politique en Europe depuis quelques jours, Abdoul Mbaye était dimanche en Italie où il a participé à l’émission «Kaddu Modu Modu» dans la ville de Brescia. Au micro de Abdou Ndao, animateur de cette émission très suivie par la diaspora sénégalaise en Italie, le président de l’Act s’est vertement attaqué au Président Macky Sall, qui, selon lui, a joué un mauvais tour au peuple sénégalais.

Abdoul Mbaye le proclame : Macky Sall l’avait dupé avec ses promesses de bonne gouvernance et de rupture. Mais, maintenant, il connaît bien l’homme et compte le combattre pour le dégager du Sénégal. Et quand le journaliste lui demande : c’est quoi la différence entre le Macky Sall de 2012 et le Macky d’aujourd’hui ? Sans hésiter, il répond avoir cru aux principes que l’actuel Président, alors candidat, avait convoqués pour se faire élire. «Aujourd’hui on est très loin de ces slogans exhibés autrefois ; tels que la rupture par rapport à ce qui se faisait, une gouvernance sobre et vertueuse, la réduction du mandat à cinq ans, faire de l’Assemblée nationale la chambre du citoyen… J’ai donc cru à toutes ces promesses, comme beaucoup de Sénégalais. Ainsi quand il m’a surpris pour faire de moi le Premier ministre pour diriger sa première équipe gouvernementale, je l’ai accepté volontiers. Mais, au fil du temps, je me suis rendu compte que tout ce qu’il disait, il n’y croyait pas», se désole Abdoul Mbaye.

«Ce qui m’a surtout motivé à entrer en politique»

C’est ainsi, dira-t-il, que quand il est sorti du gouvernement, il a continué d’observer les choses et s’est vite rendu compte qu’il ne pouvait pas ne rien faire. Il s’est donc décidé à se lancer en politique. «Je dois dire que ce qui m’a surtout motivé et encouragé à entrer en politique, c’est le référendum. C’est en effet pendant les préparatifs du référendum de 2016, avec les propositions faites par le régime, que j’ai été convaincu que le Président Macky Sall avait tourné le dos à toutes les promesses faites aux Sénégalais en 2012».
Mais, jusqu’à aujourd’hui, Abdoul Mbaye dit ne pas comprendre le changement de celui qui l’avait choisi pour conduire son premier gouvernement. «Pour dire vrai, je n’arrive toujours pas à savoir le pourquoi de ce changement de Macky Sall. Parce qu’il y a des choses et des comportements qui ne sont pas imaginables, à mon avis, et je ne peux pas comprendre», se désole le banquier devenu politicien.
S’il en est ainsi, c’est parce que, pour lui, quand on revendique des valeurs, on doit être le premier à les incarner, par la parole et par les actes. «Malheureusement, on est retourné à tous les mauvaises choses qu’on a reprochées au régime précédent», explique-t-il encore.
Sur les politiques visant la diaspora, Abdoul Mbaye n’est pas non plus satisfait. Une politique qui vise la diaspora, dit-il, doit se faire dans les deux sens : Ce que le pays peut faire pour les enfants qui sont en dehors de ses frontières, mais également ce que les expatriés peuvent rapporter à leur pays. Mais, quand on observe ce qui se passe dans les ambassades et dans les consulats, avec des personnels choisis sur la seule base de clientélisme politique, on comprend mieux pourquoi ça ne va pas depuis tout ce temps».

In the Spotlight

Strasbourg: Daesh et l’étrange pistolet français

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le prochain attentat en France se fera a coup d’arquebuse et sera revendiqué par une obscure agence daechienne dénommée « Aamaq » (profondeurs) via le réseau sioniste « Site ». Ce dernier prétend surveiller sur le net les activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*