Abdoul Mbaye sur la lettre adressée au procureur: « Ce n’est qu’un début de la vérité sur le complot ».

Le président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act), Abdoul Mbaye, donne ses explications d’une lettre du juge feue Ndeye Khady Diagne Ngom, sur sa procédure de divorce. S’exprimant sur sa page Facebook, l’ancien premier ministre dénonce un complot qui, pour lui, n’est que le début d’un processus mensonger.
Il dira: «j’ai pris connaissance aujourd’hui, 27 février, de la publication par le journal Libération, du courrier que feue Ndeye Khady Diagne Ngom, alors Présidente du Tribunal Départemental hors classe de Dakar, avait adressé au Procureur de la République pour m’accuser d’avoir commis un faux. Je savais l’existence de ce courrier. Je le lis pour la première fois».

Avec plus de précisions Abdoul Mbaye ajoute: «je relève que cette lettre, si la version publiée est conforme, contient de graves mensonges en m’attribuant des ratures auxquelles je suis totalement étranger. Les seules ratures existantes visent plutôt à accréditer la thèse qu’il n’a jamais été apporté une modification au régime matrimonial des parties par décision de justice. Les lecteurs auront relevé qu’au Sénégal, on peut être juge et partie dans notre système judiciaire, comme le fut Mme Ndeye Khady Diagne Ngom en écrivant cette lettre, tout en restant juge du divorce. Ce n’est qu’un début de la vérité sur le complot. Le reste sera connu le 2 mars».

senenews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*