Abdoul Mbaye toujours pas libre

Relaxé des délits de faux et usages de faux dans un document administratif et tentative d’escroquerie par le Tribunal correctionnel, le leader de l’alliance pour la citoyenneté n’est toujours pas libre de tout mouvement.

Si l’on sait qu’il a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire par le Doyen des juges d’instruction, Samba Fall, pour des délits cités plus haut, le 29 juillet 2016.

L’Observateur renseigne que qu’une requête pour la levée de la mesure de contrôle a été rédigée par ses conseils pour être déposée devant la chambre d’accusation.

Cette attente est  liée à la délivrance du jugement relaxant purement simplement, l’ancien Premier ministre des chefs de prévention pour les quels, il était poursuivi est à l’origine du retard pour le dépôt de la requête de main levée renseigne L’Observateur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*