Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, est fier de sa victoire et pourrait se rapprocher d’Idrissa Seck, Khalifa Sall et Talla Sylla pour un grand rassemblement.

Ziguinchor dit oui a Abdoulaye Baldé«Après les résultats des Locales, j’ai reçu les appels téléphoniques d’Idrissa Seck, de Talla Sylla et de Khalifa Sall. Ils m’ont tous félicité pour ces bons résultats. Ils m’ont dit qu’ils souhaiteraient venir à Ziguinchor à l’occasion de l’installation du nouveau Conseil municipal. 

En retour, ils m’ont invité à assister à leur installation. Je trouve que c’est très amical et j’aménagerai avec plaisir mon agenda pour pouvoir y être. Je les préviendrai à temps de la date d’installation de notre Bureau municipal», dit-il dans un entretien avec l’Obs.  

«Nous adresserons des invitations à d’autres hommes politiques parce que nous sommes une nouvelle génération de leaders politiques et nous allons redessiner une nouvelle carte politique au Sénégal.  Je suis heureux que nous ayons compris ce message dans le Sud du pays et que nous ayons consolidé le leadership qui était en train de se dessiner depuis quelques années. Cela nous donne l’opportunité de poursuivre le combat pour les échéances futures», annonce-t-il.  

Pour l’instant, ajoute-t-il,  il ne peut pas de façon péremptoire dire qu’il est candidat à la présidentielle de 2017. «Vous savez que 2017 appartient à Dieu. Mais, ce que nous pouvons dire, c’est que nous prions le Tout Puissant pour qu’Il nous donne les moyens, la santé et les capacités d’arriver à cette date (2017) et de construire une très bonne coalition avec d’autres Sénégalais. Il est question également de ne pas aller seul à cette élection. Certaines coalitions m’ont donné des coups de fil et à partir de cette victoire, nous allons construire ensemble quelque chose de très solide en direction de la Présidentielle de 2017», annonce-t-il.

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*