Abdoulaye Makhtar DIOP pour un «ndeupp » national  pour éviter « la guerre civile » 

Abdoulaye Makhtar DIOP pour un «ndeupp » national  pour éviter « la guerre civile » 

Le grand Serigne de Dakar trouve que le Sénégal est dans une pente dangereuse. Et qu’il faut des prières pour « préserver notre pays des tensions, angoisses sociales et autres violences ».

Ainsi, en compagnie d’Alioune Moussa SAMBA, imam de la grande mosquée de Dakar, Abdoulaye Makhtar DIOP convie aux Sénégalais  dimanche 27 août au quartier Santhiaba, siège de la collectivité lébou Médina à une grande séance de prières.

« J’appelle tous les Sénégalais, sans distinction de races, d’ethnies, d’obédiences politiques ou syndicales. Les lébous avaient l’habitude d’organiser ces séances, à chaque fois que le Sénégal traverse de pareilles situations.

Des responsables ont fait appel à moi pour organiser des récitals de Coran, afin d’éviter à notre pays de tomber dans les travers de la guerre civile », a déclaré le Grand Serigne, avant que l’imam ne lui emboite le pas en soutenant que : « tous ceux qui veulent la paix dans ce pays doivent éviter de promouvoir la violence. Seules ces guerres peuvent mener le pays vers le chaos ».

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*