ACCIDENTS, LES CHIFFRES SONT ALARMANTS Trop de morts sur les routes

Accident de la route Sapeur PompiersIl ne se passe un jour sans que la route ne fasse de victimes au Sénégal. Si on n’y prend garde, la recrudescence des accidents en ces 5 premiers mois risque de voir l’année 2014 dépasser de loin le bilan de 2013 qui s’était soldé par 18.212 victimes  de la route dont 456 morts.

Durant cette première quinzaine du mois de mai 2014, une forte recrudescence des accidents de la route a été constatée au Sénégal jusqu’à susciter l’émoi du chef de l’Etat Macky Sall, lors du Conseil des ministres de mercredi dernier.
En effet, il n’est pas un jour sans que les médias ne déroulent une comptabilité macabre, en termes de pertes en vies humaines causées par les accidents de la circulation. Au soir du vendredi 9 mai un camion en provenance de Dakar est entré en collusion avec un véhicule particulier vers Allou Kagne faisant 6 morts dont un enfant de 2 ans et la liste est loin d’être exhaustive.
Mercredi 7 mai, on a décompté deux morts et trois autres personnes grièvement blessées dans un accident de la route survenu à hauteur du village de Diacounda, près de Sédhiou.
Vendredi 2 mai, sur la route de Matam, un véhicule transportant une équipe de la Rts  composée de trois personnes dont un journaliste, un caméraman et un preneur de son, a fait un accident qui s’est soldé par  2 morts et un blessé grave.
Le même jour, un autre accident spectaculaire s’était produit à Dakar sur l’autoroute entre  un car Ndiaga Ndiaye et un camion qui se sont retrouvés les roues en l’air. Bilan, 1 mort et de plusieurs blessés.
FATICK REMPORTE LA PALME:  257 VICTIMES DONT 13 MORTS EN MOINS DE 5 MOIS
La région de Fatick a battu le record des accidentés de la route, en enregistrant en moins de 5 mois, 257 victimes dont 13 morts, selon les Sapeurs pompiers. 68 accidents de la circulation ont été dénombrés sur la période de janvier à la mi-mai 2014, selon le capitaine Mody Ndour, des Sapeurs pompiers. Il précise que ces accidents ont impliqué des véhicules de transport en commun.
« Les tronçons Tattaguine-Keur Martin sur la route nationale 1, Gossas-Diakao Ndakhonga-Fatick ont été particulièrement meurtriers »,a-t-il souligné.
18212 PERSONNES DONT 456 MORTS EN 2013
18.212 victimes d’accidents de la route parmi lesquelles 456 morts ont été dénombrés en 2013, selon le bilan rendu public par la Direction de la Protection civile.
Qoit plus d’un mort et 50 blessés par jour. Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013, la brigade nationale des Sapeurs pompiers (Bnsp) a fait au total 10243 sorties. En ce qui concerne les accidents de la circulation, il y a eu 18212 victimes dont 456 morts tous groupements d’intervention confondus.
Alors qu’en 2012, sur les 1731 accidents enregistrés sur nos routes, 154 personnes y ont trouvé la mort et plus de 1000 autres ont été grièvement blessés.

Ndeye Aminata CISSE

In the Spotlight

La ruée vers l’énergie nucléaire en Afrique

by Babacar Diop in ACTUALITE 0

Dix États africains ont clairement indiqué leur intention de construire des centrales nucléaires. Ils prennent la suite de l’Afrique du Sud, seul pays du continent à disposer d’une usine dotée de deux réacteurs. Jeudi, 20 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*