Accrochage en Casamance: les rebelles ont repris du service

Les armes ont repris le mardi dernier 23 mai 2017 en Casamance. C’est au niveau du village de Diaboudior Tangal, une localité sénégalaise proche de la frontière gambienne qui a été le théâtre d’un accrochage violent entre les éléments armés d’Atika, dirigé par Salif Sadio et l’armée régulière. Cet affrontement a causé des pertes en vies humaines.

Pour le moment les circonstances et le bilan de ces affrontements ne sont jusque là pas connus

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*