Adama Gaye demande à Macky Sall l’origine de ses milliards

VU SUR FACEBOOK
Vendredi 31 Mars 2017
Clap de fin. Ouf, le régime de Macky Sall, le plus médiocre et mafieux de l’histoire du Sénégal, et encadré par les pires individus au sein de notre société, arrive à son terme. On peut parier que les déballages sur ses malversations, ses crimes financiers et ses coups tordus contre le pays et le peuple, seront très sales. L’atmosphère de fin de règne qui plane sur le pays préfigure déjà la pestilence du climat à l’angle de la rue. Tous sont dorénavant conscients de la supercherie tandis que la cohorte des arnaqueurs, ses acolytes de tous bords ou poils, savent d’avance qu’ils n’échapperont pas, eux aussi, à la guillotine. Ils seront traqués, exposés sous un soleil ardent, comme du poisson séché.

Ce qui est triste, c’est que tout ceci était hélas prévisible. Comme je l’écrivais au moment où, autistes, les Sénégalais se préparaient à l’élire, en Mars 2012, le choléra Sall était voué a se révéler pire que la peste Wade. Il a dépassé tout ce qu’on pouvait imaginer en mal gouvernance et en complot pour piller le Sénégal. Sous sa gouverne, le pays est passé sous des mains étrangères, sa société est sens dessus-dessous, la démocratie agonisante, les libertés bridées, l’avenir incertain.

Comment un pays que l’on dit parmi les plus mûrs politiquement a-t-il pu être trompé à ce point par un type n’ayant même pas le niveau d’un sous préfet ni les compétences pour gérer proprement, efficacement, une petite municipalité, et dont la progression fulgurante sous le régime, brouillon et prédateur de Wade, n’était due qu’à sa souplesse d’échine devant la constante, son Dieu d’alors qu’il a vite fait de trahir, en lui cachant ses vols financiers à l’échelle industrielle…

Le doute n’est plus permis. Les Sénégalais savent le chaland nu, démasqué.

La preuve : seuls quelques rats affamés ou cupides rodent encore autour de lui. Nul, pourri, sous les ordres de forces interlopes, exogènes, maniant ethnie, religion, corruption, chicote, il pensait pouvoir subjuguer un peuple fragilisé jusqu’à l’angoisse existentielle. Que nenni. Les ressorts qui ont toujours maintenu debout ce brave peuple malgré les avatars qui lui sont imposés, sont toujours la. Macky Sall le découvre. À ses dépens.

Alors, aux armes, aux abris ou aux barricades, citoyens…il faut qu’il apprenne à la dur que le plus facile est de voler un tam-tam. En jouer, est la vraie paire de manche. Dis-nous Macky, tes milliards viennent d’où ?

lessentiel.sn
In the Spotlight

Aimez-vous le visage de la nouvelle Marianne ?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Ce n’est pas une FEMEN, c’est déjà une réussite La nouvelle Marianne, dévoilée jeudi par Emmanuel Macron est représentée de profil, les cheveux au vent, coiffée d’un bonnet phrygien bardé d’une cocarde et le regard [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*