Affaire Assane Diouf: HSF demande clémence pour apaiser le climat social

SAMSUNG

L’organisation «Horizon sans frontières » intercède pour Assane Diouf auprès de l’Etat du Sénégal afin que ce dernier ferme cette page. N’excusant pas les actes de l’«insulteur public», Boubacar Sèye a demandé aux autorités de lui pardonner dans un souci d’apaisement du climat social.

Même s’il n’excuse pas les actes d’Assane Diouf qui, dans des vidéos diffusées sur le net, a insulté le chef de l’Etat Macky Sall, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, celui du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) Ousmane Tanor Dieng, entre autres, Boubacar Sèye n’en demande pas moins la clémence de la part des autorités sénégalaises en sa faveur.

«Il nous arrive dés fois d’être stupide  dans nos moments de faiblesse et de faire des choses qu’on regrette après. Le plus important c’est faire une introspection pour reconnaître ses erreurs et d’essayer de se faire pardonner», a déclaré le président de l’Ong Horizon sans frontières (Hsf).

Et d’ajouter : «Je crois que c’est le cas pour  Assane Diouf  quand il a foulé le sol du Sénégal hier et c’est pour cette raison qu’Horizon Sans Frontières en cette veille de fête demande le pardon du Président de la république et de tous ceux qui ont été victimes des insultes d’Assane Diouf».

M. Sèye justifie sa position par le fait que : «L’heure est au dialogue, à la concertation pour relever ensemble les défis majeurs qui attendent le Sénégal. Nous  diaspora,  devons manifester nos désaccords dans le respect des lois républicaines et faire du débat d’idées notre seule arme de combat !»

Pour rappel, Assane Diouf qui a été rapatrié des Etats-Unis pour séjour illégal a été mis à la disposition des policiers dès sa descente de l’avion qui l’a ramené lui et 16 autres compatriotes.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*