Affaire Cheikh Tidiane Gadio : Le gouvernement tchadien nie toute implication du Président Déby

Le gouvernement tchadien, par la voix de son porte-parole, Mme Madeleine Alingué a apporté un démenti suite à une affaire de corruption internationale et de blanchiment d’argent, évoquée par le ministre américain de la Justice, Kenneth Blanco. Dans cette affaire, le président tchadien Idriss Deby Itno est accusé d’avoir bénéficié d’un pot-de-vin de 2 millions de dollars en échange de ses bienveillances envers les intérêts d’une entreprise chinoise.

«Face à cette énième allégation mensongère, le gouvernement de la République du Tchad tient à apporter un démenti formel à cette honteuse affabulation», selon le communiqué du gouvernement signé de la ministre de la communication, Porte-parole du Gouvernement, Mme Madeleine Alingué, ce mardi 21 novembre 2017. Le gouvernement tchadien exprime son indignation et s’interroge sur cet acharnement contre le président Idriss Deby Itno.

Selon le communiqué, le gouvernement de la République du Tchad s’insurge contre l’attitude du gouvernement américain et de certaines officines qui visent à ternir l’image du Tchad et de son Président. Il réaffirme «sa totale souveraineté et reste serein dans la poursuite de son combat pour le développement et le bien-être de son peuple».

Il faut rappeler que, par rapport à cette affaire, le responsable d’une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l’Est des Etats-Unis, ainsi qu’un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*