Affaire des 3 mendiantes qui échappent à un trafic d’enfants: Nicola Vogel et ses complices risquent 10 ans de prison

3 mendiants
La bombe est lâchée le 3 décembre dernier. Un vieux français, ancien marin de son état s’exerce aujourd’hui dans le trafic d’êtres humains. La police vient de mettre fin à ses pratiques en l’interpelant dans un hôtel de la place libérant au passage trois petites mendiantes qu’il s’apprêtait à convoyer dans des pays arabes. Selon le populaire qui donne l’info, l’ancien marin français séquestraient les trois mendiantes qui devaient être convoyées sur Dubaï ou Singapour. Un élève-officier de police et un officier civil de Grand-Dakar ont été arrêtés pour complicité. Ils se chargeaient de confectionner les faux papiers. L’argent qui finançait l’opération venait de Singapour.

Nicola Vogel et Cie risquent 10 ans de prison et les mamans des fillettes deux (2) ans avec sursis. En effet, après trois (3) demandes de renvoi formulées par le représentant du ministère public, l’affaire impliquant le français et ses complices a fini par être jugée. Nicola Vigel, Sokhna N. Samb, le policier Seydina Ibrahima Thioune, l’officier d’Etat civil, Alpha Yahya Diakhaté sont poursuivis pour trafic d’enfants, complicité et faux et usage de faux et complicité de faux. Des faits qu’ils nient. Ainsi que les mamans des trois (3) fillettes, Oumy Diouma BA, Mame Issa Ngoné Faye et Amy Diatta dite Amy Diola qui sont accusées d’incitation de mineure à la débauche.

A la barre, Vogel explique que lui et sa copine avaient une très bonne intention d’aider les  fillettes qui sont des enfants de la rue. « J’ai connu Sokhna ici et on a commencé à sortir ensemble. C’est elle qui emmenait les enfants à l’école. Je voulais les faire voyager mais après que les papiers d’adoption soient prêts  car j’ai versé dans le compte de Sokhna 600.000 F CFA pour régler cela. Je n’ai violé aucune de ces filles car j’habite avec ma copine dans une chambre et les enfants à côté de notre chambre » plaide le français.

Le policier plaide pour sa part que Sokhna qui est sa belle sœur lui a dit que les enfants étaient des cas sociaux qu’elle voulait inscrire à l’école. Au moment où l’officier d’Etat civil fait savoir qu’il agi parce que son ami policier, le lui avait demandé. Interrogées, les trois (3) fillettes renseignent aussi que le français n’a jamais tenté de les violer.  Ce que confirme d’ailleurs les résultats de l’expertise pour d’eux d’entre elle mais signale tout de même que la plus âgée, à 12 ans, n’était plus vierge.
Le Parquet qui demeure convaincu que Vogel voulait amener les fillettes, ne manque pas d’établir le fait du viol car le slip d’une des fillettes a été trouvé dans sa chambre.
Réponse le 11 décembre pour le délibéré

In the Spotlight

Départ de ZUMA ! Par Ibrahima Sene Pit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Départ de ZUMA ! Le Vice Président de la République SUD Africaine, devenu récemment Président de l’ANC, parti majoritaire à l’Assemblée nationale, est devenu le remplaçant du Président ZUMA déchu! Paradoxalement, il ne s’est trouvé [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*