AFFAIRE DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES DU PLAN JAXAAY Aïda Ndiongue et Abdoul Aziz Diop en garde-à-vue

La sulfureuse affaire des produits phytosanitaires qui éclabousse la gestion du Plan Jaxaay n’a apparemment pas encore fini de défrayer la chronique judiciaire. Ultime rebondissement de ce détournement présupposé de deniers publics qui porterait sur plusieurs milliards de Fcfa, Abdou Aziz Diop et Aïda Ndiongue ont été placés en garde-à-vue hier, jeudi 12 décembre, à la brigade de recherches de la gendarmerie de Colobane. Les deux dignitaires libéraux, incriminés dans cette affaire, seront présentés devant le Procureur, ce jour.pds_aidadiongue

La saga judiciaire qui accompagne l’affaire des produits phytosanitaires du Plan Jaxaay continue de battre son plein. Quelques jours à peine après avoir mis en liberté provisoire Abdoul Aziz Diop, l’ancien directeur de cabinet d’Oumar Sarr, le dernier ministre libéral de l’Habitat et de l’urbanisme, la justice vient encore de se saisir de celui-ci. Abdoul Aziz Diop, par ailleurs patron des cadres libéraux, poursuivi dans le cadre d’un détournement supposé de deniers publics portant sur près de 77 milliards de Fcfa, selon certaines informations, a été entendu hier, jeudi, par la brigade de recherches de la gendarmerie de Colobane, avant d’être placé en garde-à-vue.

Le responsable libéral jouissait d’une liberté provisoire depuis le 5 novembre dernier, après près de 4 mois de détention dans cette affaire où, lui et ses acolytes sont accusés d’escroquerie portant sur les deniers publics, faux et usage de faux en écritures privées et complicité d’escroquerie. Le chef de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl), très proche de l’actuel coordonnateur du Pds Oumar Sarr, n’est toutefois pas le seul responsable libéral à avoir été auditionné par les pandores.

Aïda Ndiongue, autre bonnet du Pds également incriminé dans cette affaire sulfureuse de prédation des ressources publiques, a été entendue à la gendarmerie de Colobane. Selon un membre du Parti démocratique sénégalais qui a relayé l’information, cette énième audition d’Aïda Ndiongue et de Abdoul Aziz Diop entre dans le cadre d’enquêtes supplémentaires sur l’affaire du Plan Jaxaay. Ils seront présentés devant le Procureur ce jour, vendredi 13 décembre.

Pour rappel, cette affaire des produits phytosanitaires du plan Jaxaay n’est pour Oumar Sarr, le coordonnateur de l’ex-parti au pouvoir, qu’une tentative de déstabilisation du Pds, par l’entremise de la justice. Faisant face à la presse, le jeudi 11 juillet dernier, l’actuel patron intérimaire des libéraux et ex-chef du département ministériel qui gérait le Plan Jaxaay, avait « blanchi » tous ses collaborateurs avant de vider son chargeur sur Macky Sall, qualifié de premier responsable dans la gestion du dossier Jaxaay. « C’est Macky Sall qui aurait dû être condamné, car il a été le Premier ministre à l’époque du Plan Jaxaay», avait notamment dit Oumar Sarr.

In the Spotlight

Tamkharite : le « Tong- tong », une alternative à la dèche

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

150SHARESShareTweet A quelques heures de la Tamkharite, fête musulmane célébrant le dixième jour du nouvel an musulman, la vente de bœufs marche à merveille. C’est le constat fait au niveau du foirail des gros ruminants [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*