Affaire du taximan tué par balle : Ousseynou Diop vers la chambre criminelle

L’affaire du taximan tué par balle est sur le point de connaître son épilogue. En charge du dossier, le juge du deuxième cabinet a fini les auditions et transmis le dossier au procureur pour ses observations.

Ce dernier a fait son réquisitoire en demandant que l’accusé, Ousseynou Diop, soit renvoyé en Chambre criminelle. Le dernier mot revient au juge Yakham Lèye.

Entendu au fond, au mois d’avril dernier, Ousseynou Diop est resté constant dans ses positions, avouant avoir ouvert le feu sur la victime en guise de réplique à une provocation de ce dernier, qui l’aurait insulté de mère.

Les faits se sont déroulés une nuit d’octobre 2016, dans une station-service située sur la route de l’aéroport. Après une vive altercation entre les deux hommes, Ousseynou Diop a sorti son pistolet pour tirer sur Ibrahima Samb.

In the Spotlight

De nombreux millionnaires parmi les membres du gouvernement

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a publié vendredi les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement. C’est un exercice auquel les hommes politiques sont aujourd’hui habitués, mais toujours à risque pour [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*