Affaire Karim Wade – Me Madické Niang : « Nous ne saurons nous comporter de manière qui irait à l’encontre des intérêts de nos clients »

c82fe2fbaa175594d620779f8917abafMe Madické Niang a insisté sur le sens qu’il donne à cette bataille judiciaire que les avocats de Karim Wade réservent à la procédure en cours. À ceux qui pensent que la défense devrait attaquer le fond, il répond : « Que les gens pensent que nous perdons du temps ! Nous ne saurons nous comporter de manière qui irait à l’encontre des intérêts de nos clients ».

Répliquant sur presque tous les points, il commence : « Aucune constitution de partie civile ne peut se faire. L’infraction ne peut être en branle que par le Parquet spécial. Une partie civile qui le tenterait ne pourrait continuer si le Parquet spécial classe le dossier sans suite. La nature du délit écarte toute constitution de partie. C’est pourquoi, je leur disais : « Vous n’existez pas ».

Poursuivant, il tonne : « il a été dit que le Commissaire Sarr a été nommé de manière individuelle, mais ceux qui ont fait l’enquête ne sont pas habilités. La section de recherches à été désignée et c’est comme si l’on menait une enquête ordinaire de drogue. Ça ne se fait pas comme ça ! ».

Par L’observateur

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*