Affaire Médinatoul Salam : les 16 détenus Thiantacounes menacent d’un éventuel suicide collectif

Les seize (16) détenus Thiantacounes à la Maison d’Arrêt et de Correction de Thiès suite à l’affaire Médinatoul Salam, vont entamer leur deuxième grève de faim à partir de minuit pour trois (3) jours et ont comme slogan “jamais deux sans trois”. Ils estiment même qu’ils vont se suicider collectivement après la deuxième phase.

Après 74 mois de détention provisoire, soit plus de six (6) ans derrière les barreaux sans raison valable, les thiantacounes optent pour le jugement sous terre. Leurs épouses qui ont même décidé de se joindre à la grève et au suicide collectif, estiment elles aussi que le “jugement ici bas ou jugement dans l’au-delà, les thiantacounes laissent le choix à la justice sénégalaise. Une fois nous avons souhaité que le dialogue soit établi. Mais avec des promesses, on nous a placés dans l’oubli. Donc, nous entamerons le “deux” sans attendre le “trois” de cette détention sans jugement nous ne voulons pas. Autant anticiper le jugement dans l’au-delà. Que d’attendre celui d’ici-bas“, ont-ils donné comme message à leurs conjointes qui ont joint Senego.

Selon les dames, “ils en ont discuté entre eux et préfèrent mettre fin à leur vie que de subir injustement toutes ces humiliations. Même nous, participer à ce suicide collectif. La grève va durer trois jours et la phase terminale sera déclenchée“, ont-elles asséné au bout du fil.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*