Affaire Oulèye Mané : Il ne s'agit pas d'une caricature, mais pire…

L’affaire Oulèye Mané, du nom de cette jeune dame employée à Touba Tv, déchaîne les passions. En détention depuis quelques jours, elle aurait été arrêtée pour avoir caricaturé le chef de l’État. Sa photo circule sur les réseaux sociaux et, souvent, celle-ci est accompagnée d’un dessin du talentueux Odia présentant le Président Macky Sall, bedonnant avec la légende “Macky oisif errant”.

Très vite, le chef de l’État est présenté comme un “dictateur”. Capable un jour d’aller marcher pour Charlie Hebdo, qui avait caricaturé le prophète Mohamed, et un autre jour de faire emprisonner une dame au crayon acerbe.

Des politiciens se sont engouffrés dans la brèche pour affirmer que la liberté d’expression est une nouvelle fois piétinée au Sénégal. Ces derniers se disent prêts à donner un coup de main à Oulèye Mané et Cie, à leur prendre par exemple un avocat.

La réalité est autre, selon le journal Libération. Oulèye Mané aurait été arrêtée pour plus grave. Elle aurait insulté et une institution et un père de famille. Elle aurait partagé sur WhatsApp un photomontage combinant un corps nu couché sur le dos et la tête du Président Macky Sall. Quatre autres personnes ayant partagé l’image sont également en détention.

Selon le quotidien Les Échos, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, prend l’affaire très au sérieux. Le journal informe aussi que la mise en cause a fait l’objet d’un retour de parquet, hier, mercredi 31 mai.

 

Auteur: seneweb news – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*