Affaire Petro Tim – «Je vais déposer dans les jours à venir la deuxième et la troisième plainte»

me-elhadji-dioufDans une interview accordée au quotidien « Le Populaire », le tonitruant avocat annonce deux nouvelles plaintes dans l’affaire Petro Tim et sort la mitraillette contre Gakou et alliés. Entretien…

Sur l’affaire du pétrole et du gaz, le fait que Frank Timis et Aliou Sall vous aient constitué pour défendre leurs intérêts a suscité moult commentaires. D’aucuns, notamment des membres de l’opposition et de la société civile, ont exprimé leur étonnement, disant que Me El Hadji Diouf devait être du côté du peuple…

Justement, moi, je suis du côté du peuple. Eux, ce sont les ennemis du peuple. Pour la première fois, au Sénégal, quelqu’un a mis des milliards pour trouver du gaz et du pétrole. Il s’appelle Frank Timis. S’il ne l’avait pas fait, personne ne l’aurait fait à sa place. On serait resté encore 200 ans dans la pauvreté. Dans 5 ans, on va commencer la production. En ce moment-là, il n’y aura plus de sous-développement dans ce pays. Il y aura de l’argent, et tout le monde sera heureux. Celui qui va nous aider à être aussi riche, c’est celui qui aide le peuple sénégalais. En tant que député du peuple, je ne peux que m’en féliciter et le défendre devant les vautours qui veulent que le Sénégal soit pauvre. Eux, ce qu’ils veulent, c’est que les Sénégalais souffrent pour qu’ils viennent remplacer Macky Sall. Si Macky Sall est réélu en 2019, vers 2020, va débuter l’exploration du pétrole et du gaz.
Son Plan Sénégal émergent sera réalisé, le Sénégal sera développé. Ils veulent faire croire aux Sénégalais qu’on aura que 10%. Le Sénégal ne peut pas gagner moins de 50%. Les 10%, c’est seulement au moment de l’exploration. Après, si on produit plus, on gagne beaucoup plus. Le monstre fabriqué par une certaine presse ne dit pas la vérité, il manipule les consciences. Halte à la manipulation. Il est grand temps que les Sénégalais réagissent et arrêtent ce fou. Celui qui va soulager, demain, le peuple sénégalais, je le défends
dans l’intérêt supérieur de la nation.

Où est-ce que vous en êtes avec la plainte que vous avez déposée dans cette affaire contre des membres de l’opposition et de la société civile?
J’attends le procureur. Il était en vacances judiciaires. Mais, c’est sûr qu’ils vont répondre. Parce qu’ils ont diffamé Frank Timis. Regardez encore ce que ce fou-là a dit. Il a déclaré qu’Aliou Sall se réfugie derrière Frank Timis. Moi qui ai rédigé la plainte, j’ai bien dit Frank Timis et Aliou Sall. Il ne dit jamais la vérité. Eux-mêmes, ils avaient dit, il y a un mois, qu’ils allaientporter plainte contre Frank Tims et Aiou Sall, parce qu’ils ont fait perdre au Sénégal la somme de 600 milliards. C’est l’objet de la plainte que j’ai déposée. Ils n’ont qu’à nous prouver, et devant la justice, que Frank Timis et Aliou Sall, ont fait perdre au Sénégal, la somme de 600 milliards. Tout ça, c’est pour manipuler les consciences.

Vous aviez également annoncé une autre plainte dans la même affaire…
Il y a deux plaintes qui vont suivre. La première, c’est une nouvelle liste de nouvelles personnes. La deuxième, c’est contre les mêmes personnes qui ont re-diffamé Aliou Sall et Timis. Ils ont accusé Frank Timis d’être un dealer, un trafiquant de drogue, un voyou, un bandit. Ils vont répondre de tout ça. Je vais déposer, dans les jours à venir, la deuxième et la troisième plainte. Ce sera œil pour œil, dent pour dent. Chaque fois, qu’ils dénigrent et diffament Timis et Aliou Sall, je formulerai une plainte devant le Parquet de la République.
Autre mensonge grotesque, ils disent que Timis est poursuivi au Burkina Faso. Jamais, au plus grand jamais, il n’a été poursuivi au Burkina Faso. Au contraire, c’est lui qui risque de poursuivre le gouvernement burkinabé pour rupture abusive du contrat qui les lie. C’est une enquête parlementaire sur tous les contrats miniers. Il n’y a pas que Frank Timis. Il y a là-bas
des concessionnaires sur l’or, le pétrole, l’uranium, la manganèse. La Commission d’enquête parlementaire devrait se pencher sur tous les contrats miniers signés par le gouvernement sortant. Aucune plainte n’a été déposée contre Timis. On n’a même pas demandé que Timis soit poursuivi. Nulle part. L’équipe type répondra encore. C’est ridicule. Leur problème, c’est Macky Sall. Tous lorgnent le fauteuil de Macky Sall. Ils n’ont qu’à aller sur le terrain et faire comme lui pour avoir des électeurs. Parce qu’ils n’ont personne.
Cette nouvelle opposition n’a pas d’électeurs. Elle ne peut même pas marcher. Elle a choisi la provocation pour ne pas marcher. Parce que le Boulevard général De Gaulle est le plus grand boulevard du Sénégal. C’est sur ce boulevard que se déroule le défilé du 4 avril. Ils ne peuvent pas avoir mieux pour marcher. Ces gens-là ne sont pas sérieux. Ils n’ont personne. Ils comptent sur la manipulation, la prostitution des idées, la diffamation, la diffusion de fausses nouvelles.

Malick Gakou a déclaré qu’on a voulu les liquider lors de la marche…
C’est de l’affabulation. Ce n’est pas vrai. C’est des malades qu’il faut amener à Fann. C’est un regroupement de fous, perdus par l’obsession du pouvoir. C’est des gens qui aiment le pouvoir. Tous sont mus par la même ambition. Mais, de grâce, qu’ils se battent sur le terrain. Ils ne comptent que sur le déballage, la manipulation de l’opinion. Ce n’est pas comme ça, que Macky Sall a accédé au pouvoir. Personne ne l’a vu venir. ll ne parlait même pas, il était sur le terrain. Qu’ils cessent de nous tympaniser. Les Sénégalais sont matures. Les Sénégalais ont fait deux alternances. Il faut des arguments solides pour les convaincre.

(Source : Le Populaire)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*