Affecté au cœur : Macky « brûle » Kilifeu et Thiate de Keur Gui

Le Président Wade a été le premier à l’accuser de tous les péchés d’Israêl mais il a fallu plusieurs années au Chef de l’Etat Macky Sall pour répondre à son ancien mentor par le biais de son ouvrage autobiographique : le « Sénégal au cœur ».Récemment aussi, le groupe Keur Gui lui a discerné un single dans le quel il est caricaturé à souhait, il a en effet profité de la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique (CIEA) pour brûler Thiate et Kilifeu.

Le Président Macky préfère toujours laisser le temps faire son œuvre avant de répondre à ses détracteurs. Une véritable stratégie de la « bombe à retardement ».Sa double posture de chef de parti et Institution Première, le prédispose souvent à ne pas céder à la spontanéité en ce qui concerne ses répliques à ses détracteurs. La plupart du temps, le Président Sall prend toujours le temps de méditer les attaques récurrentes dont il fait l’objet avant d’en arriver à la réplique à la mesure de l’affront. L’on se rappelle le Président Wade pour des raisons éminemment politiques, l’a traité de tous les noms d’oiseau. Mais le Chef de l’Etat a attendu de longues années avant de concevoir l’ouvrage le « Sénégal au cœur » qu’il a pris comme prétexte pour répondre à son ancien mentor. Egalement, sur le single du groupe de rappeurs Keur Gui qui s’est inspiré du titre de son livre pour le caricaturer politiquement «Saï -saï au cœur »,le chef de l’Etat a attendu la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique (CIEA)qui s’est tenu ce jeudi à Diamniadio pour répondre à ses détracteurs rappeurs. : » Vous pensez qu’insulter les gens, insulter le chef de l’État, c’est ce qui va développer le pays ? », lance-t-il à ses détracteurs du rap. « Nous partons avec un retard et ce retard, il faut le rattraper. Il nous faut nous battre. Et c’est dans la compétitivité que nous allons sortir l’Afrique du sous-développement. Il faut former la jeunesse. Pas une jeunesse qui insulte tout le monde, une jeunesse qui insulte les Présidents. Nous n’allons pas nous développer avec ça », dit-il. C’est dire que le Chef de l’Etat est bien affecté par ce single des rappeurs de Keur Gui, seulement il lui fallait attendre le moment opportun pour apporter la réplique idoine.

2 Comments

  1. si tous les sénégalais fesaient comme Thiat (porter un la fa un jean un pull pendant 5 ans) ça n”avance pas le Sénégal.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*