Afrique du Sud : deux Blancs tentent d’enfermer vivant un Noir dans un cercueil (vidéo)

afrique-du-sud-combattants-de-la-liberte-economiqueOn croyait qu’en Afrique du Sud, le racisme c’était de l’histoire ancienne mais que nenni ! Une vidéo diffusée récemment sur Youtube montre une scène particulièrement choquante qui rappelle les exactions racistes dignes de l’époque de l’Apartheid qu’on croyait jusque-là révolue: Voulant faire justice lui-même, un Sud Africain humilie un homme de couleur en l’enfermant dans un cercueil…

En quelques heures cette vidéo particulièrement choquante a fait le tour du monde provoquant l’indignation générale, particulièrement dans les réseaux sociaux qui dénoncent des actes barbares et qui appellent à punir sévèrement les auteurs de ces faits.

Cela se passe en Afrique du Sud,  ce beau pays  prospère où on croyait que le racisme avait disparu avec la fin du régime d’Apartheid. Deux hommes, au moins,  sont impliqués dans ces actes racistes qualifiés d’humainement dégradants.

Tout est parti de simples soupçons. Un fermier suspectant un jeune Black d’activités illégales sur ses terres, décide de faire justice lui-même. Il tente alors d’enfermer ce dernier tout bonnement dans un cercueil.

Pour la petite histoire, le Parti National qui dirigeait l’Afrique du Sud entre 1948 et 1994 avait instauré un système de ségrégation sociale basé sur la hiérarchie des races, établissant un véritable fossé entre les Noirs et les Blancs dans un même État.

Aujourd’hui, cette scène filmée constitue un des relents de ce racisme qui ne semble pas avoir complètement disparu de ce pays. Nelson Mandela, qui a sacrifié  sa vie pour rétablir l’égalité raciale dans son pays, doit se retourner dans son cercueil..

Une vidéo qui enflamme l’opinion

Et pour cause, Willem Oosthuizen et Theo Martins Jackson, les deux agresseurs, ont forcé Victor Rethabile Mlotshwa, leur victime, à se glisser dans un cercueil en le menaçant de l’enterrer vivant. Il est aussi question d’un serpent, que les deux hommes projettent de glisser dans le cercueil, posé au sol. « Allez, allez. On va jeter de l’essence », menace l’un des hommes Blancs en afrikaan, la langue natale de nombreux fermiers sud-africains.

Les deux hommes avaient filmé la scène qui, une fois postée sur les réseaux sociaux, a suscité de nombreuses réactions au sein de la classe politique. Ils comparaîtront ce mercredi devant la cour de Middelburg, dans le nord-est du pays.

C’est une scène digne d’un film d’épouvante ou d’un thriller oppressant, et pourtant, elle est bien réelle. Deux hommes blancs comparaîtront ce mercredi 16 novembre pour ces actes qualifiés d’ « agression et tentative de coups et blessures » devant la Cour de Middelburg, dans le nord-est du pays

« Cette humiliation n’est basée sur rien d’autre que sur la couleur de peau. C’est une humiliation pour tout le peuple noir », a réagi le parti de gauche radicale des Combattants pour la liberté économique (EFF), une formation d’opposition. L’EFF a en outre appelé à se rassembler devant la palais de justice de Middelburg pour protester contre l’acte des deux agresseurs.

Pour Médard Ntep, Président de Coeur de France Monde, les Afrikaners ne doivent plus posséder des terres volés aux autochtones d’ Afrique du Sud, il doivent acheter ses terres avec dédommagement aux autochtones , sinon ils ont  toujours assez de place en Angleterre et en Hollande. ( Rien ne leur oblige d’être aussi gentil que le feu Nelson Mandela ) Maintenant, je commence a comprendre les résolutions du Président Robert Mugabe du Zimbabwe.

Afrique Monde

Afrique Monde

https://youtu.be/1qQbFSYF4fM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*