Afrique du Sud : Hécatombe au parc Kruger, où les animaux meurent empoisonnés par les braconniers

This photo taken on June 21, 2010 shows a lion at Kruger National Park, some 60 kms from Nelspruit in South Africa. AFP PHOTO / PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP / PIERRE-PHILIPPE MARCOU
This photo taken on June 21, 2010 shows a lion at Kruger National Park, some 60 kms from Nelspruit in South Africa.   AFP PHOTO / PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP / PIERRE-PHILIPPE MARCOU
This photo taken on June 21, 2010 shows a lion at Kruger National Park, some 60 kms from Nelspruit in South Africa. AFP PHOTO / PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP / PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Après avoir tué un éléphant pour récupérer son ivoire, des braconniers auraient empoisonné d’autres animaux du parc Kruger. Un bilan désastreux, rapporté par l’AFP.

Deux lions, deux chacals et une centaine de vautours ont été retrouvés empoisonnés dans le parc Kruger, dans le nord-est de l’Afrique du Sud. Un bilan morbide lié à un nouveau cas de braconnage dans la célèbre réserve, déjà durement touchée, selon les déclarations faites mercredi 2 mars 2016 par les autorités du parc : “Il semble que des braconniers ont recours à du poison dans des parcs nationaux et d’autres zones protégées d’Afrique Australe”, a déclaré Glenn Phillips, membre de la direction du parc Kruger, dans un communiqué.

Un éléphant, deux lions, deux chacals et 110 vautours morts du braconnage

Les premières constatations des rangers du parc ont montré qu’un éléphant avait été tué d’une balle dans la tête, ses défenses retirées et sa carcasse enduite d’un poison. Deux lions, deux chacals et 110 vautours (animaux très prisés des guérisseurs traditionnels d’Afrique du Sud, selon le porte-parole du parc, William Mabasa) qui se nourrissaient sur la dépouille ont été retrouvés morts. Cet empoisonnement massif laisse circonspectes les autorités qui s’interrogent sur les espèces visées par les braconniers.

En effet, l’Afrique du sud est généralement moins touché par ce genre d’actes criminels que le Zimbabwe voisin (370 éléphants y ont été empoisonnés ces deux dernières années) ou le Mozambique. Il n’en reste pas moins qu’un cas d’empoisonnement avait déjà été rapporté au parc Krueger en 2015 : un éléphant, quatre lions et 46 vautours avaient été retrouvés morts.

La célèbre réserve africaine doit se battre sur plusieurs fronts, puisqu’elle fait déjà face à une recrudescence du braconnage de sa population de rhinocéros. Ainsi, en 2015, 1175 rhinocéros ont été tués en Afrique du Sud, dont une majorité au parc Kruger. Le site tente de combattre ce fléau en équipant ses rangers de lunettes à infrarouge pour repérer les braconniers qui opèrent surtout la nuit.

wikistrike.com

In the Spotlight

Présidentielle 2019 : Khalifa est-il le grand favori ?

by James Dillinger in A LA UNE 0

Au  regard de l’adversité politique du moment qui met en duplexe Idy et Khalifa Sall, l’on est en droit de se demander lequel des deux est le favori pour la présidentielle de 2019.A l’évidence   s’il [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*