Alexandre Benalla repéré à Londres en compagnie d’un individu fiché S

Le Canard enchaîné déniche de nouveaux détails dans l’affaire Benalla, qui secoue depuis des mois l’Élysée: l’ex-chargé de mission Alexandre Benalla aurait été vu aux côtés d’un proche de l’homme d’affaires Alexandre Djouhri, mis en examen dans l’enquête sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Le jour de son audition au Sénat, Alexandre Benalla a été épinglé par le Canard enchaîné pour un voyage à Londres, remontant au 5 septembre dernier, «en compagnie d’un individu fiché S».

L’individu serait, selon le journal, un proche d’Alexandre Djouhri, un homme d’affaires franco-algérien mis en examen début 2018 dans l’enquête sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy.

L’hebdomadaire fait référence aux observations de la police aux frontières (PAF). Selon l’information de la PAF, l’attitude des deux hommes aperçus ensemble en gare de Saint-Pancras à Londres «laisse entendre qu’ils se connaissent.» «Ils discutent ensemble», lit-on également.

De plus, le syndicat de policiers Vigi-MI a exprimé son étonnement au Canard enchaîné que la voiture de service d’Alexandre Benalla n’ait pas été perquisitionnée, et que son téléphone portable n’ait pas été saisi ni «ausculté».

«Même Nicolas Sarkozy n’a pas eu le droit à tant d’égards!», ironise le journal.

Ce mercredi, la commission d’enquête sénatoriale doit entendre à partir de 08h30 l’ancien collaborateur du chef de l’État, mis en examen pour avoir malmené des manifestants en marge des défilés parisiens du 1er mai.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*