Algérie: Aveugle, en fauteuil roulant, agonisant, Bouteflika se présente officiellement aux élections présidentielles

Djamel Ould Abbes, secrétaire général du FLN, a officialisé ce 28 octobre la candidature du président algérien à sa propre succession, à l’occasion de l’installation du nouveau chef du groupe parlementaire de son parti à l’assemblée.

Abdelaziz Bouteflika se présentera à la prochaine élection présidentielle sous l’étiquette du Front de libération national (FLN). L’annonce a été faite ce 28 octobre par le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbes, à l’occasion de l’investiture du nouveau chef du groupe parlementaire du parti issu de la majorité présidentielle : «Je le dis en tant que secrétaire général du parti, le candidat du FLN pour l’élection présidentielle de 2019 c’est Abdelaziz Bouteflika.»

A plusieurs reprises, le chef de l’Etat algérien avait été invité par ses fidèles alliés à se lancer une nouvelle fois dans la course à la magistrature suprême. Dernier soutien en date : celui apporté le 6 octobre par le Forum des chefs d’entreprise (FCE), la principale organisation patronale algérienne.

La santé d’Abdelaziz Bouteflika au centre de toutes les spéculations

Malgré les appels répétés des partis de l’opposition à appliquer l’article 102 de la Constitution tendant à destituer un président dans l’incapacité d’exercer ses fonctions, Abdelaziz Bouteflika affaibli par un AVC survenu en 2013, tente d’occuper tant bien que mal l’espace médiatique. En réponse aux accusations sur son inaptitude à gérer les affaires du pays, le président algérien multiplie les rencontres avec les responsables étrangers.

De courtes séquences vidéos le montrant en train d’échanger brièvement avec ses hôtes viennent ponctuellement agrémenter les journaux de la télévision publique afin de dissiper le sentiment de vacance du pouvoir. Une preuve irréfutable que le chef de l’Etat algérien est à la barre pour ses supporters, une mise en scène trompeuse selon ses opposants.

RT France

@RTenfrancais

En #Algérie la question de la vacance du pouvoir et d’une destitution de #Bouteflika refait surface
➡️https://francais.rt.com/international/42822-algerie-question-vacance-pouvoir-destitution-bouteflika-refait-surface 

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Chef de la diplomatie algérienne entre 1965 et 1978 sous la présidence de Houari Boumédiène, Abdelaziz Bouteflika a été élu à la tête du pays en 1999
Source
wikistrike.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*