Alioune Badara Cissé vers la démission ? Par Amadou DIOUF

Les relations sont de plus en plus exécrables entre le chef de l’État et le Médiateur de la République. Jadis liés d’une amitié proverbiale, Macky Sall et Alioune Badara Cissé ne se voient plus et ne se parlent presque plus hormis lors de la cérémonie officielle de remise du Rapport annuel de la Médiature. Et, en ce moment, la tension est montée d’un cran avec la dernière sortie vitriolée (la énième du genre) d’Alioune Badara Cissé contre le régime du Président Macky Sall. La goutte de trop !

En effet, selon des sources bien informées, le chef de l’État estime que le Médiateur de la République n’est plus dans son rôle. Il prend, publiquement, position sur des dossiers touchant la gestion de l’État ou pendant devant la Justice. Alors que ses remarques et réflexions doivent être consignées dans son Rapport dont l’unique destinataire est le chef de l’État. Au surplus, sa mission de Médiateur est incompatible avec l’animation d’un mouvement politique. Et Alioune Badara Cissé pilote les Abcédaires qui est bien plus qu’un regroupement de sympathisants.

Sans compter ses accointances avec certains candidats potentiels à l’élection présidentielle et ses réunions secrètes avec des caciques, frondeurs comme lui, tapis au sein de l’APR.

Pour sa part, indiquent toujours nos interlocuteurs, Alioune Badara Cissé est frustré par le comportement de certains proches du président de la République qui bloquent ses courriers. Raison pour laquelle, il lance des cris d’orfraie dans la presse pour se faire entendre.

Quoi qu’il en soit, il semble que la situation a atteint un point de non retour. Et dans ces conditions, il sera désormais difficile au Médiateur d’accomplir convenablement sa mission. Alioune Badara Cissé semble en être conscient., au demeurant. Il sait qu’il est impossible au président de la République de le démettre mais il est tout aussi convaincu qu’avec lui la Médiature ne sera plus qu’une coquille vide. C’est pourquoi, informent nos sources, Alioune Badara Cissé pourrait jeter le tablier dans les jours à venir. Surtout que, nonobstant ses dénégations, le Médiateur a pris une sérieuse option concernant la prochaine élection présidentielle.

Mais cette démission, qu’Alioune Badara Cissé fera à grand renfort médiatique risque, cependant, d’être affaibli par son avènement sur le tard. Car si tant est qu’il ne se sentait plus dans le rôle de Médiateur ou qu’il aurait des ambitions présidentielle ou encore simplement qu’il juge que le Président Macky Sall ne doit plus diriger le Sénégal, Alioune Badara Cissé devait démission depuis longtemps. C’est un peu gauche de sa part d’attendre la fin du mandat du président de la République pour faire monter les enchères.

Auteur: ANN

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*