Alioune Sarr “Je pense que le Cng n’a pas à répondre aux attaques d’un lutteur qui a perdu son combat…”

Lac de Guiers 2 ne digère pas que le président du Comité national de lutte (Cng) l’ait sanctionné par une rétention de 7 millions FCFA sur son cachet. Et il l’a fait savoir.

En réplique à ses sorties, Alioune Sarr, qui s’est confié à Vox Populi, lui demande de se conformer aux règles. “Je pense que le Cng n’a pas à répondre aux attaques d’un lutteur qui a perdu son combat. Mais, il est bon de faire tout simplement des rappels. Celui qui se révolte contre les règles, les a accepté au moment où il est lutteur. Le comité national a toujours travaillé avec ces règles. Je peux dire que depuis une décennie il n’y a pas eu beaucoup de changements. S’il y en a eu c’est une diminution des pénalités financières”, note-t-il.

Sur le cas Lac 2, il dit : “un proverbe wolof dit qu’une bouche qui saigne ne dit jamais rien de bon. Les sportifs, en général, s’ils gagnent toutes les règles sont belles. Mais dès qu’ils perdent, ils veulent mettre tout sur le dos de ceux qui encadrent les règles. Alors que sportivement, ils devaient prendre assez de recul  et surtout analyser la situation avec leur structure, analyser les raisons de leur défaite”.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*