Allemagne : l’ancien infirmier Niels Högel reconnaît 100 meurtres

Un ancien infirmier allemand, Niels Högel, a reconnu ce mardi 30 octobre à l’ouverture de son procès les 100 meurtres de patients pour lesquels il est jugé.

Il se présente comme le plus grand criminel en Allemagne depuis la guerre, d’après ses co-détenus. Les troubles narcissiques diagnostiqués par les psychiatres ne sont donc pas un leurre. Il est vrai que le bilan meurtrier de « l’infirmier de la mort » est impressionnant. La police évoque jusqu’à 200 victimes potentielles tuées par Niels Högel lorsqu’il exerçait dans des hôpitaux.

Des personnes décédées ayant été incinérées, il ne sera jamais possible d’établir une liste exacte des victimes de l’infirmier. Cent trente-quatre exhumations ont été ordonnées pour l’enquête pour savoir après coup si des patients morts alors que Niels Högel était de service avaient aussi reçu des substances ayant provoqué un arrêt cardiaque. L’ex-infirmier a déjà été condamné à perpétuité pour le meurtre de six patients.

Cette fois, il se voit accusé du meurtre de près de 100 personnes entre 2000 et 2005. L’enquête a montré que l’infirmier ne percevait pas les patients comme des individus. Il les utilisait pour pouvoir ensuite briller et mettre ses talents de réanimateur en exergue après avoir provoqué un arrêt cardiaque. Mais la réanimation a le plus souvent échoué. Au-delà de la responsabilité de Niels Högel, cette série de meurtres pose aussi la question du manque de contrôles dans les hôpitaux concernés.

A lire aussi : Il aurait tué 106 personnes, parce qu’il…s’ennuyait

RFI

In the Spotlight

Strasbourg: Daesh et l’étrange pistolet français

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le prochain attentat en France se fera a coup d’arquebuse et sera revendiqué par une obscure agence daechienne dénommée « Aamaq » (profondeurs) via le réseau sioniste « Site ». Ce dernier prétend surveiller sur le net les activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*