ALLIANCES AUX ELECTIONS LOCALES 2014 Macky Sall « arme » les bases de l’Apr

Pour ce qui est du jeu des alliances aux prochaines élections locales, il faut désormais compter avec les bases de l’Alliance pour la République (Apr) qui aura les cartes en main. Certes, l’Apr, selon Macky Sall, «entend aller aux prochaines élections locales avec ses alliés de Bennoo Bokk Yakaar, mais à la seule condition que les bases «apéristes » le veuillent ». Et «si le consensus n’est pas trouvé, chacun ira seul, sans que l’unité de Benno ne soit sapée». Le Président Macky Sall a fait cette déclaration hier, dimanche 1er décembre, à l’occasion de l’anniversaire de son parti qui fêtait ses cinq ans d’existence. Le patron de l’Apr a en même temps mis fin au débat sur la «mort» de Bennoo Bokk Yakaar en s’engageant dans la voie de sa consolidation, dans une large ouverture de la mouvance présidentiellemack2012_2

«Nous entendons aller avec nos alliés aux prochaines élections locales tant que cela est possible, si les bases le veulent. Nous avons engagé des discussions avec des alliés. Mais si le consensus n’est pas trouvé, chacun peut aller aux élections sans que cela ne remette en cause l’esprit de Bennoo Bokk Yakaar».

C’est ce qu’a déclaré le Président de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall, hier, dimanche 1er décembre, à l’occasion du 5ème anniversaire dudit parti. En clair, ce sont les bases de l’Apr qui vont jouer le rôle d’arbitre en ce qui concerne la forme des alliances à nouer pour les prochaines locales. Toutefois le Président de l’Apr a fait part de sa volonté et celle de son parti à faire prévaloir la recherche de consensus avec les alliés, mais tout en relevant qu’à l’impossible nul n’est tenu. Et de préciser que l’absence de consensus, dans certains cas, n’entravera en rien la marche de la coalition Bennoo Bokk Yakaar.

Le patron des «Apéristes» a, par la même occasion, mis fin au débat sur la «mort» de la coalition Bennoo Bokk Yakaar. Il a plutôt déclaré que «Bennoo Bokk Yakaar doit être consolidé ». «Mon credo a toujours été : gagner et gouverner ensemble. Et je suis attaché à cela. C’est pourquoi, je lance un appel à l’unité et au rassemblement dans l’ouverture et la discipline aux militants de l’Apr». Macky Sall a fait part de la disposition de son parti à accueillir tout le monde et à travailler avec toutes les forces vives dans le cadre d’une mouvance présidentielle renforcée. Car, il est convaincu qu’après l’impératif de légitimité, se pose à présent celui de la performance.

Et que pour répondre à ce second impératif, il faut un vaste rassemblement et l’unité de toutes les énergies, au-delà de l’Apr et de Bennoo Bokk Yakaar. L’ «apériste» en chef s’est fixé deux axes prioritaires pour faire décoller le Sénégal : l’économie et le social. Et pour gagner le combat de l’émergence, il a besoin de la mobilisation de son parti et de celle des alliés de la mouvance présidentielle. Les défis sont énormes, dont celui du paiement de la dette. Macky Sall de révéler que l’Etat décaisse chaque mois 57 milliards F Cfa pour éponger l’ardoise de la dette que l’ancien régime a contractée.

Le Président Macky Sall veut aussi instaurer dans le pays une véritable culture du dialogue. C’est pourquoi il a annoncé la création d’un Haut Conseil pour le dialogue social, de même que la mise sur pied d’un Comité de suivi des concertations sur la décentralisation.

Par ailleurs, les «apéristes» ont profité de l’anniversaire de leur parti pour lancer l’opération de la vente des cartes. Le directeur des structures du parti, en l’occurrence Mbaye Ndiaye, a fait part de «la décision du directoire de ne procéder qu’à la structuration horizontale et non verticale, c’est-à-dire la mise en place des comités, comme aux locales de 2009 où l’Apr a gagné 25 collectivités locales alors qu’elle n’était pas structurée».

Pour ce qui est de la vente des cartes, l’objectif est de un million de militants. Et le trésorier national est chargé de mettre les cartes à la disposition de toute personne désireuse de l’acquérir. Il parle «d’opération libérale de la vente des cartes». Le Président Macky Sall a confirmé Mbaye Ndiaye en parlant de la «poursuite de la même configuration» concernant la structuration du parti.

Aucune date n’a été avancée pour le prochain congrès du parti.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*