Ama Baldé répond à Malick Niang : «Les lutteurs-danseurs sont d’excellents techniciens»

Alliant puissance, force et vivacité, Ama Baldé s’est tapé un sprint digne de Usain Bolt hier, sur la pelouse de Alassane Djigo avant son Open press. Portant au cou son typhon et égayant ses supporters par des pas de danse pour répondre certainement à son adversaire qui, la veille, disait ne lui connaître que cette qualité, Ama Baldé note que derrière ses qualités de danseurs, se cachent un excellent lutteur.  Sous la présence d’un public très nombreux, le lutteur s’est prêté aux questions de la presse en direction du combat du 1er juin prochain organisé par Gaston productions.

Confiance
«Je me suis battu pour que Pikine retrouve son lustre d’antan sur l’échiquier de  la lutte. Et je vais m’y employer pour consolider cet acquis. Je prie Dieu de me préserver d’une déception. Je suis prêt sur tous les plans. Je suis confiant pour sortir vainqueur de mon prochain combat. Je prie pour que Malick Niang soit en état de lutter le jour J. Nous sommes deux Lions pour un même objectif. Je remercie tous les lutteurs comme Boy Niang 2 qui est venu me soutenir aujourd’hui.»

Falaye Baldé
«C’est la première fois que je lutte sans mon père. Je prie pour le repos de son âme. Mon regretté père avait discuté avec moi du combat avant de tirer sa révérence. La lutte est une affaire d’homme. Il priait pour moi jusqu’au dernier jour de sa vie. Il m’a beaucoup remercié. Mon grand frère (Jules Baldé) joue le rôle de père pour moi. Il m’assiste comme il se doit.»

Stratégie
«On se connaît entre lutteurs. Malick Niang est un guerrier. Je le suis aussi. Il n’a pas réalisé ce que je n’ai pu réussir. J’ai essuyé des contreperformances, lui n’est jamais tombé. On verra au coup de sifflet de l’arbitre. On s’est préparé comme il se doit. On va venir appliquer ce qu’on a travaillé aux entraînements. J’ai mis tous les atouts de mon côté pour mettre en difficulté mon adversaire. Mon objectif est de le battre. Je me décarcasse aux entraînements pour relever ce défi. Je ne vais pas dévoiler ma stratégie. Je peux venir attendre, tout comme l’attaquer au coup de sifflet de l’arbitre. Je peux lutter par les flancs où privilégier le combat axial. On verra.»

Malick Niang favori
«Je rends grâce à Dieu qu’il soit désigné comme le favori. J’ai travaillé durement avec mon staff. Je suis prêt sur tous les plans pour déjouer ces pronostics. Malick Niang ne m’empêche pas de dormir.»

Redoutable force de frappe de l’adversaire
«J’ai été atteint par les coups de mes adversaires. J’ai fait un tour chez Ardo. Mais mon adversaire n’a jamais fait l’expérience de se retrouver entre les médecins du Cng du fait qu’il n’a jamais été touché par un adversaire. S’il arrive à recevoir un de mes coups de poing, quelle serait sa réaction ? Je connais les difficultés à encaisser un coup. La douleur qu’on en tire. J’ai choisi de croiser Malick Niang parce qu’il a fait ses preuves. Au coup de sifflet de l’arbitre, on saura de quoi je suis capable.»

Réplique sur ses qualités de danseurs
«Je laisse aux griots d’apporter la réplique à Malick Niang. Tous les lutteurs danseurs sont d’excellents techniciens. Je ne dirai pas autre chose. Sinon que c’est un champion. Je lui souhaite d’avoir la paix le jour du combat. C’est le lendemain qu’il saura. Au coup de sifflet de l’arbitre, je vais démontrer ce dont je suis capable. Je vais venir appliquer le travail effectué lors des entraînements. Je ne me suis pas aussi senti en forme qu’en direction de ce combat. Je concrétise tout ce que je n’arrivais pas à réaliser. Je ne passe pas mon temps à dormir. Je viens pour hisser haut les couleurs de Pikine. Mon père dispose d’un titre foncier dans cette ville. Je suis Pikinois. Je sais ce que vaut ce combat pour moi.»

Poids plume
«Malick Niang s’est gavé de poulets pour tenir ce langage. Je ne vais pas lui répondre pour le moment. J’attends le lendemain pour lui apporter ma réplique. J’attends le 02 juin pour lui donner ma réponse.»

Typhon
«Je vais revivre une tradition. C’est pour cela que j’ai mis au cou mon typhon. Les supporters pensent que ce n’est pas un vrai serpent. On est venu pour leur montrer qu’il s’agit d’un reptile. C’est pour rendre confiant mes supporters.»

Soutien mystique de Double Less
«Il n’a fait que remplir le rôle de père à mon égard. Mon père me l’avait confié. Il n’a fait que remplir un devoir envers son fils.»

  • Écrit par  Amadou MBODJI

amadoumbodji@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*