Amadou Faye, sous-préfet des Parcelles assainies, à propos des dossiers incomplets : «Si nous n’étions pas indulgents, plusieurs listes seraient rejetées»

Accepter les listes des partis politiques et coalitions de partis n’a pas été un travail de tout repos pour la Sous-préfecture des Parcelles assainies. Le Sous-préfet Amadou Faye déclare que ses collaborateurs et lui ont été même amenés à remplir des dossiers incomplets après avoir «puisé sur les copies des cartes d’identité» des candidats en question. Il invite les partis politiques à aider leurs mandataires à mieux se former.

Le sous-préfet des Parcelles assainies a jugé «trop simplistes» les conditions d’éligibilité pour être candidat aux prochaines élections locales prévu le 29 juin prochain.

«Les formalités sont très simplistes. Il y a eu trop de listes.», a dénoncé Amadou Faye. Suffisant pour que ce dernier monte au créneau pour dire que l’Etat doit «revoir tout cela» pour éviter la floraison de partis qui se présentent pour briguer le suffrage des Sénégalais. Laissant entendre que l’imposition d’une caution à payer serait un moyen de limiter le nombre de listes. 

Réagissant ainsi après la publication mardi des listes des candidats aux élections locales, le sous-préfet des Parcelles assainies a constaté le manque de formation des mandataires des partis chargés de faire le dépôt des dossiers de leur formation politique. «On a souffert le martyr.

Certains mandataires n’ont pas été à la hauteur. Si nous n’étions pas indulgents, plusieurs listes seraient rejetées. Nous avons puisé sur les copies des cartes d’identité pour remplir certains dossiers incomplets», a soutenu le sous-préfet. Ce dernier estime que les partis politiques devraient prendre leurs responsabilités pour aider leurs mandataires à mieux se former. 

Il faut signaler que le duel tant attendu à Grand Yoff entre Khalifa Sall et Mimi Touré aura bel et bien lieu. Les deux responsables politiques vont se jauger dans le cadre des élections locales du 29 juin  prochain pour briguer la mairie de cette localité.

Si le maire sortant de Dakar est tête de liste majoritaire au niveau de Taxawu Ndakarou comme il a été donné de le constater à l’issue de la publication des listes au niveau de la sous-préfecture des Parcelles assainies, le Premier ministre occupe la même position  au niveau de la liste Benno bokk yaakaar. Aucune liste n’a été rejetée sur les 36 déposées (9 listes à Grand Yoff, 14 aux Parcelles assainies, 6 à Camberène et 7 à la Patte d’Oie), selon Amadou Faye sous-préfet des Parcelles assainies. 

A Camberène, c’est Mme Awa Ka qui s’est retrouvé tête de liste de Benno bokk yaakaar au détriment de Ibrahima Diongue Gazou. N’ayant pu se retrouver à la première position au sein de la coalition au pouvoir, ce dernier est tête de liste au sein de la coalition dénommée «Alliance 2014 Dekkal Yaakaar Camberène». Il y a des partis qui n’ont pu déposer leurs listes à cause d’un dossier incomplet, informe le sous-préfet des Parcelles assainies. Il s’agit du Model, de l’Alliance pour la démocratie et le social libéralisme de Grand Yoff.

  • Écrit par  Amadou MBODJI

amadoumbodji@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*