Ambassade du Soudan à Dakar : Le personnel réduit en esclavage

Huit employés de nationalité sénégalaise récemment licenciés ont accusé l’ambassade du soudan à Dakar d’esclavagisme. Ils ont dénoncé le traitement inhumain et les pratiques d’esclavagisme qui sont en cours dans cette représentation diplomatique.

« L’ambassade nous a licenciés sans nous donner des explications plausibles et sans motiver la lettre de licenciement », a confié à « L’As Quotidien », une ex-employée qui y a fait plus d’un an.

A l’en croire, l’ambassadeur Youssef Adil Bannaga répète tous les jours que le Sénégal fourmille des chômeurs. « Si je vous renvoie, je n’aurai aucun mal à trouver d’autres personnes qui seraient prêtes à travailler pour moi », a-t-il l’habitude de dire aux employés, révèle le journal.

Allant dans le même sens que madame, autre employé, traducteur de service depuis des années,  affirme qu’à l’ambassade, on les considère comme des êtres humains. La situation que nous vivons est inédite, déplore-t-il.

Contacté par « L’As », pour donner sa version des faits, le chargé des affaires de l’ambassade à demander à être rappelé ce mardi.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*