Amina NDIAYE Leclerc : « Il y a eu une volonté de chasser Valdiodio NDIAYE de l’histoire »

L’histoire est le récit des vainqueurs a-t-on tendance à dire. Et Amina NDIAYE Leclerc ne dit pas le contraire.
Productrice de cinéma, cette fille de Valdiodio NDIAYE estime que le Sénégal ne célèbre pas ses héros comme cela se doit. Prenant le cas de son père qui s’est farouchement opposé au Général De Gaulle, Amina NDIAYE trouve que tout cela est fait sciemment.
« Il y a eu une tentative réelle et une volonté de le chasser de l’histoire. Il a passé dix ans à Kédougou. Personne ne parlait de Kédougou. Personne ne savait ce qui s’y passait. Personne n’apprend aux enfants ce qui s’est passé à Kédougou. Est-ce que vous-mêmes journalistes, vous savez ce qui passait là-bas ? Kédougou, c’est une tache dans l’histoire du Sénégal donc du coup, on efface tout parce qu’on ne veut pas parler de ça », soutient-t-elle dans les colonnes de Sud Quotidien.

Pourtant, indique la productrice de cinéma, les Sénégalais gagneraient beaucoup en apprenant de ses anciens. « Aujourd’hui, soixante ans après, quand on voit comment la mondialisation a pris le dessus, on se rend compte que Valdiodio NDIAYE était quand même un visionnaire et indépendantiste et il avait des idées panafricaines qui avaient pris une grande ampleur mais tout le monde n’était pas favorable à ça et lui sans hésitation souhaitait l’indépendance », observe Amina NDIAYE .

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*