Ansoumana DIONE dépose un plainte ce lundi contre le Directeur de l’Hôpital régional de Thiès.

Si le problème de l’Hôpital de Pikine, concernant le décès de la fillette Aïcha DIALLO, est presque résolu avec la récente déclaration du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, tel n’est pas le cas pour celui de Thiès où un malade mental est mort devant l’Hôpital régional El Hadji Amadou Sakhir N’DIEGUENE.

Car, Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) va retourner ce lundi dans la Capitale du rail pour déposer une plainte à partir de 10 heures, après du Procureur de la République contre le Directeur de cet Etablissement hospitalier, pour faute médicale.

Dans sa version des faits à travers la presse, le Directeur Babacar MANE a clairement dit que ce décès l’étonnerait fort alors le corps sans vie du malade mental se trouve à la Morgue de sa structure, déposé par les Sapeurs-pompiers après le constat des témoins.

En vérité, ce qui s’est passé à Thiès est beaucoup plus grave que l’histoire de Pikine dans la mesure ce malade mental est décédé comme un animal devant une structure sanitaire, sans assistance.

A la naissance comme à la mort, tout être humain a le droit d’être assisté, ce qui n’a pas été malheureusement le cas pour ce malade mental, âgé d’une soixantaine d’années.

Comment, pourquoi a-t-il été jeté hors de l’Hôpital et sur ordre de qui?

Des questions auxquelles le Directeur de l’Hôpital apporterait certainement des réponses devant le Procureur de la République.

Rufisque, le 21 octobre 2017,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel : 77 550 90 82 – 70 745 88 47

Suite au décès du malade mental à Thiès, Ansoumana DIONE marche ce vendredi de Rufisque au Palais de la République.

Suite au décès du malade mental devant l’Hôpital régional El Hadji Amadou Sakhir N’DIEGUENE de Thiès, Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), va encore marcher de Rufisque au Palais de la République, ce vendredi 20 octobre 2017 à partir de 07 heures.

Ce, pour exiger une audience avec le chef de l’Etat Macky SALL pour que notre pays puisse enfin de débarrasser de ce grave problème de l’errance des malades mentaux.

Pour rappel, un malade mental errant a été tout dernièrement assassiné à Tambacounda sans que le coupable ne soit jusqu’ici trouvé, ce qui veut dire que notre Justice n’a aucun respect pour cette couche particulièrement vulnérable de notre société, laissée à elle-même sans la moindre assistance.

Aujourd’hui, Ansoumana DIONE reste plus que jamais determiné à lutter pour la prise en charge médicale gratuite et la réinsertion sociale des malades mentaux errant à travers le pays, au nombre de plus de 2192.

Présentement, l’on parle de délit de non assistance à personne en danger et c’est comme si cela ne concerne pas du tout les malades mentaux errants.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*