Après deux ans de prison : L’Imam SEYE retrouve les siens

Après deux ans de prison : L’Imam SEYE retrouve les siens

Condamné à deux ans pour avoir qualifié le chef de l’Etat, Macky Sall, de «mécréant» suite à sa participation à la marche de Paris contre l’attentat de Charlie Hebdo, l’imam Ibrahima Sèye recouvre la liberté.

Arrêté en octobre 2015, c’est ce jeudi 12 octobre dernier qu’il a regagné sa famille, suite à l’expiration de sa peine. Ce professeur d’Histoire et de Géographie au lycée Alpha Molo Baldé de Kolda laisse ainsi derrière les barreaux 45 autres personnes poursuivies pour des faits similaires.

L’imam Ndao va boucler deux ans de détention ce 27 octobre, tandis que l’imam Dianko a déjà fait quatre ans sans procès. Détenu à la prison du Cap Manuel, Saër Kébé vient de boucler trois ans.

Les autres purgent entre un et deux ans d’incarcération sans jugement, à savoir : Moustapha Mbaye, Moustapha Diatta, Boubacar Diop, Oumar Keïta, Pape Alassane Sène, Ousseynou Diop, Saliou Ndiaye, Ibrahima Hanne, Assane Kamara, El Hadji Malick Mbengue, Moustapha Diatta, Ibrahima Ly, Mamadou Diaw, Mamadou Diaw, Abdoul Aziz Dia,  Mamadou Moustapha Mbaye, Ibrahima Anne, Boubacar D. Ndiaye, El Hadji Mamadou Bâ, Mamadou Mouhamed Ndiaye, Ibrahima Mané, Alioune Badara Sall, Abdou Aziz Dia, Saliou Ndiaye, Mor Mbaye Dème, Oumar Keïta, Alpha Diallo, Ousseynou Diop, Mamadou Sall, Youssou Ndiaye ainsi que les femmes Coumba Niang et Marième Sow.

Walf Quotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*