APRES PLUSIEURS OPPOSITIONS DU PARQUET La Cour Suprême accorde la liberté provisoire à Thierno Ousmane SY

Thierno Ousmane SyAprès plus d’une année de détention, Thierno Ousmane Sy, conseiller spécial de l’ancien  chef de l’Etat, Abdoulaye Wade,  Pour les  Technologies de l’information et de la communication, a obtenu la liberté provisoire suite à un pourvoi en cassation introduit par le parquet général devant la Cour suprême de Dakar.

Thierno Ousmane Sy a obtenu la liberté provisoire suite à la décision rendue par la Cour suprême de Dakar. Dans les liens de la détention depuis le 27 février 2013 pour enrichissement illicite présumé, le fils de l’ancien ministre de la Justice, Cheikh Tidiane  Sy, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt  pour non versement de l’intégralité du montant d’acquisition de la troisième licence de téléphonie par Sudatel. La somme non versée est estimée à 100milliards de FCFA. De plus, il est poursuivi de corruption et de blanchiment de capitaux portant sur la somme de 3,5 milliards de FCFA.

Après son mandat de dépôt sanctionné par sept mois de détention, Thierno Ousmane Sy (Tos) fera face au juge d’instruction, Mahawa  Sémou Diouf. Le Ministère public par la voie de Serigne Bassirou Gueye, en son temps Procureur de la République du tribunal régional de Dakar, oppose un niet catégorique à la demande de liberté provisoire accordée par le juge en interjetant appel.  Les avocats de Tos saisissent la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar à travers l’introduction d’une requête, parce qu’estiment-ils, leur client travaillait pour le compte de l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade.

Pour découvrir des éléments, des enquêtes ont été menées à l’extérieur. C’est dans ce cadre que le Procureur de la République et le Doyen des juges se sont rendus aux Emirats arabes unis puis en Angleterre et aux Etats unis. 

CIRE BA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*