APROVISIONNEMENT DES CANTINES SCOLAIRES DE LA CASAMANCE Le japon octroie 4,6 milliards

Ce sont quelque 2100 tonnes de riz qui ont été offert par le Japon au Sénégal via le PAM (Programme Alimentaire Mondiale). La cérémonie de réception s’est déroulée vendredi dernier au niveau des entrepôts de la SEPAC/Bocar Semba Dièye, en présence de Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education Nationale, de l’ l’ambassadeur du Japon et de la directrice et représentant résident du PAM. Cet important don est destiné à l’approvisionnement des cantines scolaires de la Casamance.don_riz

Madame Maria Ingeborg Breuer, directrice et représentant résident du PAM (Programme Alimentaire Mondiale), a réceptionné, vendredi dernier, un don alimentaire d’un montant de 4 milliards 60 millions de FCfa des mains de M. Takashi Kitahara, ambassadeur du Japon au Sénégal, en présence de Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’éducation nationale. Il s’agit de 2100 tonnes de riz produits au Sénégal et destinées à l’approvisionnement des cantines scolaires de la Casamance.

Ce geste de haute portée intervient après celui fait par le Japon, il y a sept mois à travers un don de 476 tonnes de conserves de poissons d’un montant de 1,700 milliard de FCfa, destinées à améliorer la qualité nutritive des repas dans les cantines scolaires. Le gouvernement du Japon vient ainsi réitérer sa solidarité agissante à la politique des cantines scolaires de l’Etat du Sénégal. «Ce don du gouvernement japonais d’accompagner le PAM dans sa mission de lutter contre la faim dans le monde en soutenant les couches les plus vulnérables notamment les élèves, nous réconforte et nous leur disons un grand merci car, comme le dit l’adage, ’’ventre affamé n’a point d’oreille’’. Nous encourageons le Japon ainsi que tous les partenaires au développement à soutenir l’école sénégalaise à travers le PAM», a exhorté Bacary Badiane, président de la fédération nationale des associations de parents d’élèves et d’étudiants du Sénégal.

L’ambassadeur du Japon pour sa part, estime que «nous sommes entrain de contribuer à la fois à l’amélioration de l’environnement scolaire, à l’élargissement des comités de gestion scolaires sur toute l’étendue du territoire et à la promotion de l’enseignement des matières scientifiques.»

Selon madame Breuer, «environ 460 000 enfants, femmes et hommes vulnérables à l’insécurité alimentaire sont entrain de bénéficier de cette généreuse assistance du Japon, parmi eux, plus de 200 000 enfants touchés à travers 1000 cantines scolaires».

«C’est grâce à l’extension de l’intervention du PAM qui a atteint aujourd’hui prés de 500 000 bénéficiaires (33% des effectifs) et à l’effort de l’Etat qui ne met pas moins de 3 000 000 USD, que nous avons pu porter le taux de couverture alimentaire de 33% en 2008 à 53% aujourd’hui», a conclu le ministre.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*