ARABIE SAOUDITE : Le Prince Al-Walid Bin Talal négocie un accord avec les autorités

Le Prince saoudien Al-Walid Bin Talal détenu depuis plus de deux mois dans le cadre d’une opération de lutte contre la corruption est en négociation avec les autorités mais un accord reste encore à trouver , à déclarer un haut fonctionnaire saoudien. 

Le milliardaire, dont la fortune est estimée à 17 milliards de dollars d’après le classement Forbes, est président et propriétaire de la société d’investissement Kingdom Holding et est considéré comme l’homme d’affaires le plus en vue du royaume.

“Il a offert un certain montant mais ce n’est pas la somme qu’on attend de lui et jusqu’à present le ministre de la justice n’a pas donné son accord” a déclaré un responsable du gouvernement sous couvert d’anonymat.

Selon une source proche du dossier, on rapporte que le prince a proposé une “donation” au gouvernement saoudien afin de lever toutes les charges pesant sur lui mais les autorités ont refusé. Suite à ces negotiations, le cours de l’action de Kingdom Holding a bondi de 9,8% ce dimanche.

Le Prince Al-Walid Bin Talal ainsi que d’autres hauts responsables et hommes d’affaires ont été interpellés début novembre dans le cadre d’une opération de lutte contre la corruption. Ils sont détenus au Ritz-Carlton de Riyad en attendant que les autorités trouvent un accord.

Le gouvernement évalue le prejudice à 100 milliards de dollars. Le Prince héritier Mohammed Ben Salmane qui a lancé cette opération a indiqué qu’il souhaitait clore rapidement les affaires en cours et n’a pas exclu qu’un arrangement financier soit trouvé dans la plupart des cas.

Le Prince Al-Walid Bin Talal est accusé de blanchiment d’argent, corruption et extorsion de fonds. Kingdom Holding, qui maintient ses activités n’a pas voulu commenter cette affaire.

Le Saudi Bin Ladin Group, l’un des groupes de construction d’Arabie Saoudite a déclaré que certains de ses actionnaires pourraient céder des parts à l’état. Le président du groupe, Bakr Bin Laden et certains membres de sa famille ont aussi été arrêtés.

Fin novembre, le prince Mutaib, longtemps considéré comme prétendant au trône, a été libéré après avoir accepté de payer un milliard de dollars.

Article Reuters.comTraduction: Edith Mabanda

In the Spotlight

Sénégal : Khalifa Sall reste en prison

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La décision de la Cour de justice de la Cedeao n’y a rien fait. La demande de remise en liberté du maire de Dakar, condamné pour détournements de fonds publics, a été rejetée ce mercredi [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*