ARRESTATION DE CHEIKH TIDIANE GADIO AUX USA LE TCHAD DENONCE UN ACHARNEMENT CONTRE LE PRESIDENT IDRISS DEBY

L’affaire Cheikh Tidiane Gadio a un impact réel sur les relations déjà tendues entre l’administration Trump et les autorités tchadiennes.  Selon Rfi, le gouvernement tchadien a réagi au communiqué du ministère américain de la Justice annonçant l’interpellation de l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, dans une affaire de corruption internationale. Il aurait remis la somme de 2 millions de dollars à Idriss Déby Itno, président du Tchad.

Pour la porte-parole du gouvernement tchadien, Madeleine Alingué, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un acharnement contre le Tchad et son président. «Face à cette énième allégation mensongère, le gouvernement de la République du Tchad tient à apporter un démenti formel à cette honteuse affabulation», a dit Madeleine Alingué. «Le gouvernement exprime son indignation et s’interroge sur cet acharnement contre notre chef de l’Etat», a-t-elle dénoncé.

Assurant que depuis l’exploitation du pétrole, le président Idriss Déby Itno a toujours œuvré pour la transparence et la bonne gestion des ressources naturelles. Suffisant pour que «le gouvernement de la République du Tchad s’insurge contre l’attitude du gouvernement américain et certaines officines qui visent à ternir l’image du Tchad et de son président».
 
En effet, le dernier communiqué de presse du vice-ministre américain de la Justice, Kenneth Blanco accusait le président tchadien, Idriss Déby Itno, de corruption internationale et de blanchiment d’argent en touchant un pot de vin de 2 millions de dollars en échange de sa bienveillance envers les intérêts d’une entreprise chinoise.

En plus du président tchadien, et de Cheikh Tidiane Gadio, le ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, Sam Kutesa, est également cité dans cette affaire.

Déjà, fin septembre dernier, les relations entre le Tchad et les États-Unis se sont fortement détériorées après la publication du décret migratoire du président Donald Trump interdisant de façon permanente aux ressortissants tchadiens d’entrer au pays de l’Oncle Sam.

Et, cette arrestation de l’ancien ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Cheikh Tidiane Gadio, vendredi dernier à New York, ne fait qu’envenimer  ces relations «exécrables» entre Ndjamena et Washington dont elle est d’ailleurs la conséquence, selon des observateurs.

No Picture
In the Spotlight

«Vivre riche» en Côte d’Ivoire -Médiapart

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Tënk & Mediapart « Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*